Annoncée depuis plusieurs mois à la faveur de la signature d’un contrat avec le groupe français Engie, la construction de huit centrales solaires devrait démarrer à la moitié du mois de mai prochain. Assurant la maîtrise d’ouvrage, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) s’y attelle déjà.

Le Gabon va construire 8 centrales solaires dans 8 localités du pays. © Benoît Bugnicourt

 

Huit mois après la signature, à Libreville, d’un contrat avec le groupe français Engie, les travaux de construction des futures centrales solaires devraient bientôt démarrer à Ndjolé, Booué, Ovan, Makokou, Mekambo, Medouneu, Bitam et Minvoul. Le souhait exprimé par la CDC, maîtresse d’ouvrage, est de voir les travaux de terrassement et d’aménagement des terrains devant accueillir ces installations démarrer le 15 mai 2019 au plus tard. Ceux-ci devront durer 30 jours. À cet effet, la structure dirigée par Herman Régis Nzoundou Bignoumba a lancé, le 26 avril, un appel d’offres visant les entreprises de BTP locales.

Devant être réalisée par Ausar Energy, la filiale de Engie, la construction des huit centrales solaires dans huit localités différentes du Gabon répond à l’engagement pris par le pays en 2015 dans le cadre de l’Accord de Paris. L’administrateur directeur général de la CDC rappelle, en effet, que «le Gabon s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici à 2025».

«L’énergie [étant] le troisième secteur le plus émissif après le changement d’affectation des terres et le torchage de gaz [ces centrales solaires] permettront de contribuer à la baisse du bilan carbone national, grâce à une économie annuelle d’un million de litres de fuel, soit près de 3000 tonnes de CO2. Ce projet permettra également de réduire de 40% les coûts de production de la SEEG et les délestages subis par les populations ciblées», explique Herman Régis Nzoundou Bignoumba.

Les huit centrales solaires photovoltaïques devraient permettre de parvenir à une capacité totale de 2,2 mégawatts.

 
 

4 Commentaires

  1. Le contribuable dit :

    On fait toujours dans les marchés de gré à gré en violation du Code des marchés public. Où est l’appel d’offre relatif au choix du groupe français Engie? Vous l’avez choisi sur quelle base? Est ce que vous pouvez rendre public, votre cahier des charges, les offres des autres entreprises étrang-res et les avantages que ce groupe propose afin que le contribuable puisse comparer à son tour?

    On vous connait…..

    • corto dit :

      Oui tu as raison! le contribuable devrait pouvoir juger ! Je vois très bien la vendeuse de banane au marché de mont bouet faire une analyse technico financière de tous les dossiers d’offres ! Ah Ah Ah ! arrête de fumer la moquette et trouve toi un cerveau en état de marche

  2. Bona dit :

    OK c’est très bien. Mais j’aimerais juste donner un avis. Dans notre pays que nous aimons tant je ne comprend pas pourquoi on vend la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Chaque fois on annonce un projet avec cette phrase le Gabon *va faire ceci, va faire cela* à la fin cela devient ridicule. Pourquoi ne pas réaliser des travaux dans le silence et faire une véritable annonce a la livraison des travaux, n’est ce pas plus sage? messieurs les journalistes, il est vrais que vous voulez nous informer mais je pense que parfois au lieu d’employer des verbes de futur proches, il vaut mieux utiliser des expressions qui traduisent réellement la réalité du terrain sans vouloir nous convaincre par l’emploi des temps de futur proche comme si le projet verra le jour dans une ou deux semaines. Vous pouvez par exemple écrire par exemple #le Gabon ambitionne de construire# ou encore #le Gabon s’inscrit dans un projet de construction # etc. Vous savez parfois il faut être prudent quand vous donnez une information a la population au risque de décrédibiliser votre journal soyez dans la vérité simplement. Je ne suis pas journaliste certes mais les effets d’annonces commencent à fatiguer et l’impression que j’ai est que les journalistes entretiennent ces effets par l’intitulé des titres. Soyez simplement vrais, tel est le fond de ma pensée, ne prenez pas en mal mon opinion s’il vous plait. Merci

  3. Asseko Martin dit :

    Comment fait-on pour déposer un dossier ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW