A propos de l’esclavage en Libye, la présidence de la République gabonaise a exprimé, ce jeudi 23 novembre, son «dégoût» avant de condamner vivement ce phénomène et d’appeler les autorités libyennes à ouvrir une enquête pour déterminer les coupables.

La présidence de la République condamne l’esclavage en Libye. © koaci.com

 

Ali Bongo n’a pas pris part à la marche contre l’esclavage en Libye, organisée samedi 18 novembre à Paris (France) comme il l’avait fait en janvier 2015 pour condamner les attentats terroristes de Charlie Hebdo. Pourtant, le président gabonais n’est pas moins solidaire de Claudy Siar et ses centaines de marcheurs. Lui aussi, condamne vivement l’esclavage où que celui-ci est pratiquée, tel qu’en Libye actuellement. Il a d’ailleurs tenu à le faire savoir par la voix de Ike Ngouoni Aila Oyouomi, le porte-parole de la présidence de la République.

Au palais du bord de mer, l’on n’est donc pas insensible aux images jugées «abominables» liées au trafic d’êtres humains en Libye. «Vu du Gabon en particulier, ces faits ne peuvent que déclencher, par-delà le dégoût, la plus ferme des condamnations», s’est exprimé le porte-voix de la première institution du pays, présenté comme la «terre d’accueil des afro-descendants de longue mémoire bantu».

A la présidence de la République, l’on estime que «la mise en vente d’êtres humains doit être bannie à jamais». Mieux, plutôt que déplorer et de condamner simplement les faits, Ali Bongo, selon le porte-parole, a dit soutenir les déclarations d’Alpha Condé, le président de l’Union africaine (UA), ayant récemment invité les autorités libyennes à «ouvrir une enquête» devant servir à «situer les responsabilités et traduire devant la justice les personnes incriminées».

 
 

11 Commentaire

  1. Tarmalun dit :

    Le Gabon a une part de responsabilité pour avoir soutenu la déstabilisation de la Libye en se tenant comme un toutou au côté de la France.

  2. paysane dit :

    C’est bien ça de la part d’un président qui ne fait pas grande chose pour sortir sont peuple de l’esclavage politique, économique et social. Sans oublier que les crimes commis au Gabon ne font l’objet d’aucune enquête. Alors il parle de quoi exactement ? Voilà un individu qui voudrait donner des leçons alors qu’il ne fait pas mieux ?
    Quels est la différence entre la Libye et le Gabon? En Libye, on vend des noirs pour les exploités, au Gabon l’état exploite sont peuple pour les mêmes raisons (l’exploitation).
    Donc Mr l’instant président, je pense que vous n’êtes pas bien placé pour faire des reproches ou des observations a l’autre alors que vous faite la même la chose.
    Et, président ali, vous êtes aussi responsable de ce qui arrive aujourd’hui dans ce pays ! Si t’as rien à dire tait toi et regarde les résultats de tes actions

  3. moutou dit :

    Mais que fait-on des morts d’août 2016?
    Je veux vivre dans un pays ou l’armée n’est pas à tous les 5 mètres de la rue.
    Je veux vivre dans un pays qui ne me mets pas en prison pour mes opinions.
    Je veux vivre dans un pays ou le droit est respecté.
    Je veux vivre dans un pays ou une famille ne reste pas plus de 50 ans au pouvoir.
    Je veux vivre dans un pays ou les élèves ne sont pas à plus de 100 dans une salle de classe.
    Je veux vivre dans un pays de justice.
    Je veux vivre dans un pays qui construit des écoles pour sa jeunesse.
    Je veux vivre dans un pays ou plus de 40% des ces jeunes n’est pas au chômage.
    Je veux vivre dans un pays qui donne au plus pauvre un toit.
    Je veux vivre dans un pays qui améliore son réseau routier en ville comme à l’intérieur du pays.
    Je veux vivre dans un pays ou les dirigeants ne passe pas le temps à détourner l’argent du contribuable.

  4. Azingo dit :

    Voilà quelqu’un qui n’est pas un modèle mais qui ose condamner.Franchement comme l’a dit ta pseudo maman, “tais toi quand tu parles”.

  5. MEYE dit :

    Et de dire. Il est responsable au premier chef de ce qui se passe en Libye. Il était le premier soit disant chef d’Etat africain à signer l’arrêt de mort de Kadafy. Il croit que nous sommes amnésique comme lui. Non, nous ne le sommes pas. nous avons en souvenir dans nos têtes les noms des présidents africains qui ont signé le fameux ordre de l’OTAN conduit pas Sarkozy.
    De grâce, comme disaient d’autres avant moi. Quand on n’a rien à dire, on se tait.

  6. eleo2 dit :

    ki connai Légigabon ?? A ki appartien se site ???

  7. Catherine dit :

    “Ali Bongo n’a pas pris part à la marche contre l’esclavage en Libye, organisée samedi 18 novembre à Paris (France)” Lol !!! Mais il ne peut PAS atterrir en France. Et il SAIT POURQUOI. LA DIASPORA GABONAISE L’ATTEND… IL EXPRIME son «dégoût» avant de condamner vivement ce phénomène… MAIS IL SE FOUT DES GABONAIS !!! Car, en réalité, c’est ainsi qu’il traite le peuple Gabonais : comme des esclaves, des vaut rien, pour ne pas dire des cacas…

  8. tchenko dit :

    Moutou,
    Ce pays n’est pas possible avec ABO. En tout cas comme c’est parti, ça va vraiment etre compliqué.
    Moi, ce qui me chagriné le plus, mais du trés fond de mon ame, c’est la quiétude qu’ils (les émergents) affichent dans leurs chaines privées (RTG, Télé Africa & GabonALI24). Impression de vivre dans deux pays différents.

  9. AIRBORNE dit :

    Si BOA n’a rien a dire qu’il se taise, d’ailleur qui prend en compte ses declaration a l’international, tout ce qu’il s’est faire c’est d’aller quemander de l’argent pour la survit des gabonais de peur d’etre ejecte et chasse du bord de mer pour non payement des salaires des fonctionnaires et autres.Comme l’ont dit mes predecesseur, il fait parti du desordre que traverse la Lybie son mentor Sarkosie lui en a intime l’ordre de signer l’arret de mort de Kadafi. Son tour arrivera aussi, nul n’est eternel sur terre, tout passe, la terre et le ciel reste, les grands de ce monde son partis.

  10. jean- jacques dit :

    pour quoi parlez vous des fameux morts qui etaient des bandits et non des citoyens civilisés. ils etaient dans leurs maisons dans leurs chambres et ont trouvé la mort? je dis NON ET NON ILS ETAIENT DANS LA RUE pour casser et bruler les biens d’autrui.Qui va payer tous les biens qu’ils ont detrui?PING OU MYBOTO?OU NZIBI

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW