Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue a dévoilé le 21 mai 2019, les caractéristiques du nouveau modèle économique des communautés locales, dont l’objectif est de répondre à trois grandes difficultés : pauvreté, exode rural et préservation de l’environnement.

Pascal Houangni Ambouroue présentant les caractéristiques du nouveau modèle économique des communautés locales, le 21 mai 2019. © Gabonreview

 

Admettant l’échec des entreprises opérant dans certaines contrées du pays à soutenir le développement des communautés qui les accueillent, au-delà des obligations contractuelles, le ministre du Pétrole, Pascal Houangni Ambouroue, accompagné de ses collègues de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, et de la Pêche, Prisca Koho Nlend, a jugé nécessaire, essentiel et indispensable de proposer un nouveau schéma de développement, baptisé « Nouveau modèle économique des communautés locales ».

© Gabonreview

Officiellement présenté le 21 mai dernier, avant son déploiement dans les zones pilotes – Ezanga dans le Moyen-Ogooué, Mayumba dans la Nyanga et Omboué dans l’Ogooué-Maritime -, le nouveau modèle économique des communautés locales vise à améliorer le genre et le mode de vie des populations vivant à proximité des zones d’exploitation pétrolière, à travers la formation de la main-d’œuvre locale, la création de plusieurs milliers d’emplois directs et indirects, la création des unités de production et de transformation.

 « Le Gabon produit du pétrole depuis à peu près 70 ans et nous avons constaté que dans les espaces locaux, il n’y avait pas de développement. Le président de la République nous a donc demandé de mettre en place un plan de redéploiement stratégique pour la croissance et l’emploi dans l’ensemble du pays où la production pétrolière est vivante » a expliqué le ministre du Pétrole, Pascal Houangni Ambouroue.

Porté par un plan de redéploiement stratégique sur cinq ans qui devra conduire à la diversification économique des zones rurales en manque d’autonomisation, le nouveau modèle économique des communautés locales s’est attaché pour sa mise en œuvre, l’expertise technique du Centre Songhaï du Bénin, perçu comme un modèle de réussite dans le domaine du développement des communautés. Cependant, à ce jour, aucun financement n’a été versé au partenaire technique.

« L’idée de ce nouveau modèle économique est désormais de voir une économie durable dans les zones délaissées par les sociétés pétrolières, mais également, l’autonomisation des zones rurales par la création d’espaces économiques durables et culturellement diversifiés », a conclu Pascal Houangni Ambouroue.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW