Le ministre chargé de l’Évaluation des politiques publiques prend part actuellement dans la capitale burkinabè au 3e Forum international francophone de l’évaluation (Fife). Cette rencontre vise notamment à renforcer les capacités des acteurs en charge des questions d’évaluation dans la zone francophone.

Francis Nkea Nzigue, le ministre chargé de l’Évaluation des politiques publiques , prend part au FIFE 2019. © D.R.

 

Ce 12 novembre s’est ouvert à Ouagadougou au Burkina Faso la 3e édition du Forum international francophone de l’évaluation à laquelle prend part Francis Nkea Nzigue, le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption et de l’Évaluation des politiques publiques. Organisée sous le thème “L’évaluation au profit de qui et avec quelles valeurs ?”, cette rencontre prévue pour durer trois jours «vise principalement la promotion et le développement de l’évaluation dans l’espace francophone».

Selon les organisateurs, de façon spécifique, cette édition vise à «renforcer les processus d’institutionnalisation de l’évaluation dans l’espace francophone ; promouvoir l’évaluation dans l’espace francophone en tenant compte de ses spécificités, de ses expertises et de ses défis de développement ; inscrire la Francophonie dans les priorités de l’Agenda global de l’évaluation 2016-2020 et les initiatives associées ; renforcer les capacités nationales en évaluation, notamment en matière de développement».

Pour ce faire, les 300 participants venus d’une trentaine de pays à travers la zone francophone travailleront dans des ateliers de perfectionnement, des foras et des «carrefours».

Outre Francis Nkea, précise le ministère de l’Évaluation des politiques publiques, la délégation gabonaise comprend des représentants de la Cour des comptes, du Sénat, de l’Assemblée nationale et des membres de la société civile œuvrant dans le domaine de l’évaluation des politiques publiques.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW