La 44e assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) se tient du 17 au 20 février à Libreville. À un mois du début de cet évènement, le comité d’organisation assure être dans les temps.

Les membres du comité d’organisation de la 44e assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) le 14 janvier 2020. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Le comité d’organisation de la 44e assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) a dévoilé, le 14 janvier à Libreville, la configuration de cette plateforme d’échange et de défense des intérêts des assureurs et des courtiers d’assurance. Prévues du 17 au 20 février dans la capitale gabonaise, les assises seront organisées cette année sous le thème «La donnée et l’innovation au cœur de l’assurance».

Plus de 1500 délégués et 25 conférenciers sont attendus à Libreville, dont le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, Daniel Ona Ondo. «À ce jour, toutes les dispositions ont été prises afin d’offrir un meilleur accueil et séjour aux délégués», a assuré le président du comité d’organisation, indiquant que 650 inscriptions ont déjà été enregistrées à ce jour.

Un Gabonais candidat à la présidence de la Fanaf

Selon Crépin Andrew Gwodog, par ailleurs président la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa), les sujets qui seront évoqués durant ces cinq journées vont d’un état des lieux du marché africain de l’assurance, au rôle de la technologie dans les différentes stratégies des acteurs dudit marché pouvant permettre de redéfinir profondément le secteur.

À l’instar d’autres secteurs, le secteur de l’assurance doit affûter ses armes afin de rester dans la course à la transformation digitale. L’innovation dans l’assurance passe par une quantité de vecteurs, qui seront débattus pendant les assises de Libreville. «Nous aurons une conférence inaugurale et le reste des travaux se déroulera en plénière. Il s’agira d’amener les assureurs à s’interroger sur l’importance de l’innovation, des données et de l’impact des données dans leur secteur d’activité», a-t-il annoncé.

Du thème de l’innovation à l’innovation dans l’organisation, la Fanaf s’engage en marge de sa 44e assemblée générale à soutenir la meilleure startup en assurance. Elle sera récompensée au cours de la rencontre pour l’originalité du projet et son caractère innovant et pour la valeur ajoutée du projet pour le secteur des assurances, ainsi que son potentiel de croissance à court terme.

Pour la première fois depuis la création de la Fanaf en 1976, un Gabonais en la personne de l’ancien président-directeur général de NSIA Assurance Vie Gabon, désormais administrateur du Groupe NSIA, se porte candidat au poste de président de cette organisation professionnelle qui regroupe 241 sociétés membres de 29 pays, dont le Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW