La Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa) organise, du 28 au 31 janvier à Libreville, un séminaire de formation sur les méthodes règlementaires de calcul et de réévaluation des provisions techniques.

Le président du Marché des assurances du Gabon lors de son discours d’ouverture. © Gabonreview

 

Photo de famille après l’ouverture du séminaire. © Gabonreview

Les assureurs gabonais sont en séminaire de renforcement des capacités depuis le 28 janvier. Durant quatre jours, ils devraient s’imprégner de l’élaboration des provisions techniques et de leurs réévaluations. L’objectif de ce séminaire est d’asseoir la maitrise dans en matière de prescription des règles de prise en compte, d’évaluation et de présentation applicables aux provisions techniques des entreprises d’assurance et de réassurance suffisantes, pour le règlement intégral de leurs engagements techniques, vis- à-vis des assurés ou bénéficiaires de contrats.

«En organisant ce séminaire, la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa) croit fermement qu’elle contribuera à renforcer vos capacités techniques et créer, au sein de vos entreprises, une expertise au service du développement du marché, en adéquation avec les objectifs de l’État», a déclaré le président du Marché des assurances du Gabon, André Crépin Gwodog.

Selon ce dernier, ce séminaire traduit « la ferme volonté de la Fegasa à assumer pleinement son rôle et de participer à la transformation économique de notre pays, en tant que 4ème marché de la Cima Conférence interafricaine des marchés (Cima)».

Pour la Cima, cette rencontre est importante car, «le bilan des compagnies d’assurances est fortement tributaire de la bonne évaluation des provisions techniques. Donc, s’ils sont bien formés sur les questions de provisions techniques, ça va forcément avoir un impact sur la performance financière des compagnies d’assurances», a déclaré Ouattara Djagana, commissaire contrôleur en chef à la Cima. Pour animer les travaux de ce séminaire qui s’achève le 31 janvier, la Cima a mis à la disposition de la Fegasa deux commissaires contrôleurs expérimentés.

 
 

pas de Commentaire

Soyez le premier a commenter.

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW