Selon le rapport sur l’évolution des taux débiteurs pratiqués par les établissements de crédit dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), les institutions financières du Gabon ont consenti près de 1 302,5 milliards de francs CFA de crédits au second semestre 2018, contre 646,85 milliards le semestre précédent.

Près de 1 302,5 milliards de FCFA de crédits octroyés par les banques installées au Gabon au second semestre 2018. © D.R.

 

Le marché du crédit de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale a été marqué au second semestre 2018 par un léger regain de l’offre de financements bancaires, après le repli enregistré au 1er semestre de l’année. Les données déclarées par les établissements de crédit implantés dans la Cemac révèlent que le montant des nouveaux financements bancaires accordés entre le 1er juillet et le 31 décembre 2018 s’est établi à près de 4797 milliards de francs CFA, soit près de 297 milliards de plus qu’au premier semestre 2018, représentant une hausse de 6,59 %.

Selon l’évolution des nouveaux engagements bancaires dans la Cemac, la concentration de la production demeure forte, principalement autour de deux pays : le Cameroun avec (60%) et le Gabon (27%), dont les établissements de crédit ont alloué près de 87% des nouveaux prêts enregistrés sur la période, avec respectivement 2 887 et 1 302 milliards de francs CFA.

«L’offre de crédit au Gabon demeure principalement le fait des banques, qui concentrent près 99,4% du volume total des financements bancaires, tandis que les établissements financiers, spécialisés dans le crédit-bail, n’ont délivré que 0,6% des concours enregistrés», relève la Banque des États de l’Afrique centrale.

Selon le tableau de répartition des nouveaux crédits par type de bénéficiaires au second semestre 2019, au Gabon, les principaux crédirentiers demeurent les entreprises privées du secteur productif dont la part globale s’élève à 853 milliards de francs CFA, près de 65,5 % de l’enveloppe globale, répartie entre les grandes entreprises (37,3%) et les PME (28,2%). Les crédits aux particuliers, dont le nombre de dossiers est de loin le plus important (34942 sur leur total de 35813), ne représentent que 4,1% de la valeur totale des nouveaux concours, avec un montant de 53,7 milliards de francs CFA. Les autres bénéficiaires ont bénéficié du reste de l’enveloppe, chiffrée à 395,8 milliards de francs FCFA, soit 30,4 % du total.

S’agissant des parts de marché des nouveaux crédits distribués au second semestre 2018, les données collectées auprès des banques installées au Gabon montrent que l’activité bancaire a été fortement dominée par un duo de banques qui forment 77% de l’activité à savoir : Bicig, avec 52 % du volume des crédits, et la BGFIBank Gabon avec 25%. Le même constat prévaut au niveau des établissements financiers, où un seul acteur, BICIG Bail domine le marché avec 74,6% du total des nouveaux financements accordés par cette catégorie d’assujettis.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW