À l’initiative de l’association Mouila Sport et Culture, le chef-lieu de la Ngounié abrite une compétition de football regroupant les moins de 17 ans. 450 jeunes issus des 18 quartiers des deux arrondissements de Mouila prennent part à cette compétition.

Une équipe du Challenge communal des U17 posant avec le président de l’association Mouila Sport et Culture, le 9 février 2019 à Mouila. © Gabonreview

 

En vue de combler le déficit en compétitions sportives pour les jeunes de Mouila, l’association “Mouila Sport et Culture” a mis la main à la pâte. La structure associative a lancé le 19 janvier, le tournoi de football baptisé Challenge communal des U17.

Étendue sur 14 semaines, la compétition regroupe 450 jeunes issus des 18 quartiers des deux arrondissements de la ville.  Soit 18 équipes réparties dans trois poules. Trois semaines après le coup d’envoi du tournoi, le président de l’association Mouila Sport et Culture est revenu sur les objectifs de cette initiative.

«L’idée d’organiser ce tournoi nous est venue du constat de carence sur compétition de jeunes à limite d’âge. Il se trouve qu’il y a un fort potentiel ici à Mouila. Il était temps que des hommes de bonne foi se mobilisent autour de cela. Et en associant un certain nombre d’amis, j’ai pensé qu’il y avait une préoccupation à combler», a souligné Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, le 9 février à Mouila.

Ce dernier a également décliné les ambitions de ce challenge à court et long terme. «À court terme, il faut redonner de l’envie aux jeunes qui ne demandaient que ça. Sur le long terme, il faut asseoir la tradition des compétitions à limite d’âge et offrir à nos ces jeunes-là, ce grand potentiel, la chance de faire valoir leur talent», a précisé le président de l’association.

Selon certaines indiscrétions, le vainqueur de cette compétition empocherait un million de francs CFA. Le finaliste malheureux et le troisième devraient recevoir respectivement 500 000 et 250 000 francs CFA. Des prix individuels devraient également être décernés aux plus méritants.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW