S’étant révélé lors du dernier championnat national des U17, le jeune footballeur de 16 ans, originaire de Port-Gentil et issu d’une longue lignée de «stars» nationales du sport roi apparaît comme un de ceux sur lesquels le Gabon peut compter pour une meilleure relance des Panthères.

Georges Alex Ababe, sans nul doute une des prochaines star du football originaires du Gabon. © D.R.

 

Georges Alex Ababe, lors d’un match avec l’équipe de l’Ogooué-Maritime, en mars 2019. © D.R.

Dissoute en mars dernier par décision du ministre d’État aux Sports, l’équipe des Panthères du Gabon est incontestablement à reconstruire. Mais avec quels joueurs ? À cette question, beaucoup semblent convaincus de ce qu’un ensemble de jeunes talents âgés pour la plupart de moins de 20 ans feraient l’affaire. Pour eux, il est primordial d’injecter du sang neuf dans cette équipe nationale, qui manque parfois d’audace, de courage et de fougue. Des qualités que seule la jeune garde du football gabonais peut désormais incarner aux côtés des aînés. Au nombre de ces jeunes appelés à remplacer Pierre Emerick Aubameyang et autres Didier Ovono Ebang, l’on peut compter Georges Alex Ababe.

Âgé de 16 ans, le jeune footballeur originaire de Port-Gentil s’est en effet révélé lors du championnat national des moins de 17 ans (U17) organisé en mars dernier à Oyem et à Tchibanga. Capitaine de l’équipe de l’Ogooué-Maritime lors de cette compétition, «Basta» (son pseudonyme sur les terrains) a fait sensation. Au terme de cette compétition, le jeune talent que ses différents entraineurs disent «polyvalent» s’en est sorti avec un but et deux passes décisives. Beaucoup s’accordent à dire qu’il n’a pas manqué de taper dans l’œil des recruteurs, dont certains ont assisté incognito aux différentes rencontres du championnat.

Georges Alex Ababe face à la presse au terme d’un match. © D.R.

Si Georges Alex Ababe est capable de jouer en défense, en milieu de terrain ou en attaque, à Port-Gentil, il est plutôt connu comme un excellent milieu de terrain, avec une particularité : sa précision sur le côté droit. De la trempe de ceux qui osent rêver grand du fait de la conviction en leur talent, «Basta» nourrit le rêve de jouer à l’Olympique de Marseille (France) et au FC Barcelone (Espagne), ses deux clubs de cœur. «Je travaille dur pour ça, et je crois que si je continue sur ma lancée, un jour, je réaliserai mon rêve», confiait-il récemment au site Lesportgentillais.com.

Conscient de ce qu’il peut apparaître aux yeux de certains comme un «fils de» (il est le fils de Léon Ababe, ancien président de la Fegafoot et ancien footballeur professionnel), le jeune footballeur sait qu’il est tenu de faire plus d’efforts que d’autres jeunes de son âge. Son père le lui a d’ailleurs toujours fait comprendre. Comme la fois où il avait été interdit pendant près de deux ans de pratiquer son sport favori à cause de résultats médiocres à l’école. Inscrit en classe de 4e au collège Charles Lwanga de Port-Gentil, Georges Alex Ababe sait désormais que la réalisation de son rêve de devenir footballeur international passe obligatoirement par des bulletins scolaires irréprochables. «Basta» est sans nul doute l’une des prochaines stars du football originaire du Gabon après ses aînés des Panthères.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW