Le Conseil des ministres du 7 novembre 2019 a entériné le projet de décret portant création et organisation des filières agricoles dans les centres de formation et de perfectionnement agrées du pays.

Les jeunes intéressés à la pratique de l’agriculture. © Ministère Agriculture Gabon

 

Initié lors du Conseil interministériel du 13 septembre, le projet de décret portant création et organisation des filières agricoles dans les centres de formation et de perfectionnement professionnel a été adopté par le gouvernement le 7 novembre 2019.

Ce programme s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme gouvernemental d’investissement dans le domaine de l’agriculture, avec un accent particulier sur l’adéquation formation-emploi. La vocation de ce projet est de garantir aux jeunes une employabilité dans le secteur de l’agriculture. Il vise également à privilégier l’enseignement technique et professionnel dans le système éducatif gabonais.

Selon le ministre en charge de la Formation professionnelle, ce projet destiné à la formation et au perfectionnement des jeunes en fin de parcours scolaire ou déscolarisés prendra également en charge la professionnalisation des opérateurs économiques intervenant dans le secteur agricole. Ce volet de la formation se fera par le biais d’une convention de partenariat signée entre l’entreprise concernée, le ministère de l’Agriculture et le ministère chargé de la Formation professionnelle.

«Les formations préconisées ont pour vocation de  dynamiser le secteur agricole pour garantir l’autosuffisance et la sécurité alimentaire ; susciter l’attractivité des métiers agricoles ; réduire le chômage et maximiser l’employabilité des jeunes ; favoriser la prise en charge de la formation aux métiers agricoles par les entreprises du secteur; favoriser la reconversion professionnelle ; faciliter l’accompagnement technique des opérateurs ; permettre l’acquisition de nouvelles compétences», précise le communiqué final du Conseil des ministres.

Les postulants à cette formation doivent être de nationalité gabonaise, être âgés de 16 ans au moins et justifier d’un niveau scolaire de la classe de 5ème année.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW