Pierre-Emerick Aubameyang laisse planer le doute sur son retour en sélection nationale. L’attaquant songe même à quitter définitivement la tanière des Panthères du Gabon, si rien ne change dans la gestion de l’équipe nationale. «Si les choses ne changent pas, je ne vois pas l’intérêt de retourner en sélection», indique-t-il.

Un des derniers regroupements de Pierre-Emerick Aubameyang avec les
Panthères, en septembre 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Alors que le Gabon s’apprête à disputer, le 22 mars à Bujumbura, un match décisif face au Soudan pour espérer se qualifier pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, Pierre-Emerick Aubameyang est toujours incertain pour cette rencontre. Le joueur lui-même laisse planer le doute.

«Je n’ai besoin de rien pour jouer ce match. Mais on en est arrivé à un point où je me demande s’il faut continuer où pas», a déclaré Pierre-Emerick Aubameyang dans l’émission Talents d’Afrique, diffusée le 4 mars sur Canal +. Le divorce entre l’attaquant et la sélection est intervenu en octobre dernier, lorsque la sélection nationale a refusé de s’embarquer à bord de l’avion affrété par le Fonds national de développement du sport (FNDS).

Dénonçant l’«amateurisme» et le «manque de professionnalisme» des dirigeants du football gabonais, le capitaine des Panthères a refusé de prendre part au match face au Soudan du Sud, le 16 octobre à Juba. Il n’a pas non plus joué le match face au Mali, le 17 novembre à Libreville.

 «La dernière fois que j’ai été en sélection, il s’est passé qu’on n’avait pas un bon avion. Ce sont des risques, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Et à ce niveau-là, on ne peut pas faire un voyage tout en étant serré comme des sardines, sachant que c’est un match crucial», a regretté Pierre-Emerick Aubameyang. «J’ai cette retenue, en espérant que cela fera avancer les choses. J’aimerai que le Gabon se qualifie pour la Can. Mais si les choses ne changent pas, je ne vois pas l’intérêt de retourner en sélection», a-t-il affirmé.

Du coup, le joueur pense de plus en plus à quitter la sélection de manière définitive. «Je vais prendre une décision. Ma réponse sera donnée avant ou après le match», a-t-il révélé. D’autant que le joueur ne sent plus aussi l’aise en sélection qu’à ses débuts. «Lors de mes derniers matchs de la sélection, je n’ai pas ressenti cet engouement comme à mes débuts», a-t-il confié.

Sans oublier l’amateurisme des dirigeants du football national. «Il manque beaucoup de professionnalisme au  niveau de la sélection, ce qui fait que parfois je n’y vais pas. Car je suis souvent déçu du comportement de certains au niveau de la fédération, voire plus haut», a déploré Pierre-Emerick Aubameyang. Désormais, le ministère des Sports et la Fédération gabonaise de football, notamment, savent quoi faire pour dénouer le nœud qui maintient Pierre-Emerick Aubameyang hors de la sélection.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW