Annoncée définitivement sur le départ du Gabon à l’issue du Conseil d’administration du 18 janvier 2019, BNP Paribas a annoncé, le 23 avril, être à la recherche d’acquéreurs de sa participation dans la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), ainsi que dans l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI) basée en Tunisie.

BNP Paribas, a annoncé ce 23 avril 2019 être à la recherche d’acquéreurs de sa participation dans la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig). © D.R.

 

En novembre 2016, les responsables de BNP Paribas indiquaient qu’elle quitterait le Gabon dès qu’un «repreneur sérieux» se sera manifesté pour la reprise de ses parts au sein de la Bicig. Ce 23 avril, les responsables de cette banque ont indiqué être à la recherche d’acquéreurs pour lui racheter ses participations dans ses banques de détail en Tunisie et au Gabon. Toutefois, dans ce dernier pays, les conditions de la possible cession de sa filiale se précisent.

Lesechos.fr affirment en effet que BNP Paribas va prochainement revoir sa participation dans la Bicig, qu’elle détient pour l’heure à 47 %. «Des discussions ont lieu depuis plusieurs années entre les actionnaires de la Bicig en vue d’une réorganisation du capital de la banque», indique la banque de la rue d’Antin.

Le journal indique qu’un accord a été signé début 2018 et va a priori pouvoir être mis en œuvre, car il était soumis «à des conditions et des autorisations réglementaires qui ont été récemment remplies». Certaines sources indiquaient il y a quelques mois l’intérêt du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) pour l’acquisition de ces 47%. BNP Paribas, ancien actionnaire majoritaire de Bicig, devrait quitter le pays d’ici quelques mois, après 32 ans de présence au Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW