Le Centre national d’édition et de délivrance des documents de transport (CNEDDT) a organisé ses journées portes ouvertes, le 23 mars à Libreville. Une initiative mise à profit pour distribuer des centaines de permis de conduire et cartes grises.

Une vue des permis de conduire exposés, le 23 mars 2019 au CNEDDT. © D.R.

 

Conforment à l’Objectif 2 de son Plan d’action 2019, le Centre national d’édition et de délivrance des documents de transport (CNEDDT) a organisé des journées portes ouvertes, le 23 mars à Libreville. Une initiative orientée vers la distribution des permis de conduire et des cartes grises, des documents datant de plusieurs années et abandonnés par leurs propriétaires dans ce centre.

En organisant cette journée, l’ambition des responsables de la CNEDDT était de lutter contre la délivrance des faux permis ayant pignon sur rue dans le pays et apurer le stock de documents en souffrance dans ses locaux. Ce sont environ 6700 cartes grises et 7200 permis de conduire qui, jusque-là, n’ont pas été récupérés par leurs demandeurs.

«Nous avons procédé à la délivrance des permis de conduire et cartes grises de 2011 à nos jours. Ce sont des permis qui n’ont pas été récupérés par les usagers. Il y en a plus de 10 000», a indiqué le directeur du CNEDDT, Jean-Félix Mezui.

Trois stands ont été déployés à cette occasion. L’un destiné à l’accueil et l’information générale sur les documents traités cette structure. Tandis que les deux autres étaient respectivement orientés vers la délivrance des cartes grises et les permis de conduire.

«C’est souvent la croix et la bannière pour avoir un de ces documents. Il faut toujours graisser la patte à quelqu’un pour s’en sortir. Mais le plus souvent, on est déçu parce que ça vire toujours au vinaigre. On se fait simplement escroquer», a dénoncé un visiteur, se félicitant par ailleurs de l’initiative. En effet, celle-ci a permis à plusieurs centaines d’usagers de retirer leurs documents.

Les visiteurs ont par ailleurs invité les responsables du ministère à assainir ce service afin qu’il soit plus près des populations. Mais également, de le dépoussiérer de tout élément bloquant la fluidité de la délivrance de cartes grises et permis de conduire.

Le Centre national d’édition et de délivrance des documents de transport assure, sur le territoire national, l’exclusivité de l’édition, de la délivrance et de la conversation des documents afférents à la circulation des véhicules terrestres à moteur. Il a été créé en octobre 2011.

 
 

1 Commentaire

  1. ralphzue dit :

    Nous osons croire que pour cette nouvelle année,vos équipes seraient très proche des populations pour la distribution desdites pièces .En outre, il faut reconnaître que le réseau mafieux organisé et connu de tous et partant des agents de ce ministère, serait à l’origine de cette situation d’abandon des documents, ils écument les populations sans aucunes craintes.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW