En inaugurant une unité départementale à Omboué, la Caisse nationale de sécurité sociale et de garantie sociale (CNAMGS) va faciliter l’immatriculation des Gabonais économiquement faibles (GEF) du département d’Etimboué, qui devaient auparavant le faire à Port-Gentil.

La CNAMGS a désormais une antenne à Omboué (image d’illustration). © D.R.

 

La Caisse nationale de sécurité sociale et de garantie sociale (CNAMGS) vient d’inaugurer son unité départementale à Omboué, dans le département d’Etimboué (Ogooué-Maritime). La structure permettra notamment de poursuivre la campagne d’immatriculation des Gabonais économiquement faible (GEF) dans cette localité.

En effet, les ressortissants d’Etimboué devaient se rendre à Port-Gentil pour se faire immatriculer. «Ces opérations CNAMGS se feront désormais à partir d’Omboué, et non plus depuis Port-Gentil», s’est réjoui le secrétaire général de la CNAMGS. «Il faut rappeler que depuis 10 ans, la CNAMGS a permis à beaucoup de Gabonais d’avoir un accès aux soins de santé et aux outils techniques sanitaires de qualité», a affirmé Didier Kouma.

L’immatriculation se fait à partir des données biométriques de chaque assujetti et des ayants droit. La prise de la photo, les empreintes digitales et les informations sur l’état civil permettent d’attribuer à chaque personne immatriculée un numéro d’identification. À la fin de cette opération, un récépissé de la carte est remis à l’assuré.

L’implantation de la CNAMGS a ravi les autorités locales, dont le maire d’Omboué. «Ce n’est plus un rêve, la CNAMGS est désormais présente à Etimboue», a indiqué Joseph Aregagano, invitant les populations à se faire enrôler massivement. Interrompue depuis 2015, l’immatriculation de masse des GEF a repris fin août 2018.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW