Les étudiants boursiers poursuivant leurs études au Gabon et ayant perçu 12 mois d’allocation d’études sur l’année académique 2018-2019 verront leurs allocations d’études suspendues. Selon l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) le renouvellement de la bourse s’effectuera «sous réserve de la transmission des résultats académiques et suivant le début effectif des cours».

Au Gabon, des allocations d’études seront suspendues pour certains étudiants. © D.R.

 

L’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) vient de prendre une décision qui pourrait créer des vagues au sein de la communauté estudiantine. À travers une note d’information datée du 2 septembre, elle a annoncé la suspension des bourses pour les étudiants poursuivant leurs études au Gabon et ayant perçu 12 mois d’allocations d’études.

«Les étudiants dont la bourse a été payée à partir du mois d’octobre 2018 verront le paiement suspendu à la fin du mois de septembre 2019», a annoncé le directeur général de l’ANGB. «Par contre, pour ceux ayant perçu la bourse à partir du mois de janvier 2019, la suspension interviendra à la fin du mois de décembre», a précisé Joël Lehman Sandoungout.

Ce dernier a justifié cette décision par le souci de «rationaliser les dépenses liées  aux bourses». Mais surtout, pour «minimiser les effets pervers (bourses indûment perçues, orientations non respectées, étudiants absents des procès-verbaux et ayant zéro crédit)». L’ANBG souligne par ailleurs que le renouvellement de la bourse s’effectuera «sous réserve de la transmission des résultats académiques et suivant le début effectif des cours».

 
 

2 Commentaires

  1. Legaboma dit :

    Après ces décisions ne seront jamais appliquées..tous les étudiants qui font le doivent être également impliqués, car ils viennent juste à L’UOB pour la bourse tandis qu’ils sont dans les écoles…

    • Brielle ayede dit :

      C’est bien beau de dire tout ce que vois dite là!de quelle université parlé vous?d’où il n’ya plus des places dite nous de quel genre de formation parlent vous je mal au coeur de savoir que nous perdons notre temps!l’avait souligné le président de la republique que allons nous faire avec les departements comme lettre moderne,sociologie et psychologie selon lui notre pays a besoin des techniciens!donc merci avec vos decisions sans refléxion là merci!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW