Pierre-Emerick Aubameyang a célébré son 3e but face à Rennes (D1 française) en 8e de Ligue Europa, le 14 mars à Londres, en portant un masque à l’effigie du super-héros Black Panther. Un clin d’œil aux Panthères du Gabon, perçu comme un signe du retour du joueur en sélection nationale.

Aubameyang, masqué Black Panther, le 14 mars 2019 à Londres. © starspost.com

 

Après le 3e but face à Rennes (D1 française) en 8e de Ligue Europa, le 14 mars à Londres, Pierre-Emerick Aubameyang a lancé un clin d’œil aux Panthères, la sélection nationale du Gabon. Célébrant sa 2e réalisation de la soirée, l’attaquant d’Arsenal (D1 anglaise) a enfilé un masque l’effigie du super-héros Black Panther.

En zone mixte après le match, le joueur s’en est expliqué. «J’avais besoin d’un masque qui me représente. C’est celui de Black Panther. Car, au Gabon, on appelle l’équipe nationale les Panthères», a déclaré Pierre-Emerick Aubameyang. Un signe de son retour en équipe nationale ?

Absent de la sélection depuis octobre, Pierre-Emerick Aubameyang laisse planer le doute sur un éventuel retour, envisageant même une retraite internationale. Le joueur a tout de même été convoqué pour l’ultime match des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 face au Burundi, le 23 mars à Bujumbura.

Une rencontre dont seule la victoire qualifiera le Gabon pour la compétition et pour laquelle Pierre-Emerick Aubameyang n’a donné aucune indication quant à sa participation, se contentant de laisser planer le doute. En tout cas, de nombreux supporters gabonais perçoivent la célébration du but d’Aubameyang en Black Panther, comme un signe de retour du buteur dans la tanière.

 
 

4 Commentaires

  1. Jones dit :

    Les griffes sont sorties et Renne était la victime ce soir ! Félicitations PEA, et vient nous porter comme tu l’as fait avec Arsenal, le Gabon a besoin de toi !

  2. Oga dit :

    Qu’est ce qu’il ne faut pas lire…. Ce titre me désole. Pensez vous que pour faire un clin d’œil a lequipe nationale ce serait le masque de black panther (du film) qu’il aborerait? Il a tjr fait ses celebrations en aborant des masques de super hero, et ici encore cest le cas. Aucun lien avec l’équipe nationale.

  3. Batouala dit :

    Bonjour,
    PEA serait mon fils, je lui dirais, “Mon fils si tu tiens à ta vie et à ta carrière,ne joue plus jamais avec les Panthères du Gabon. Car entre l’amateurisme du ministère en charge de cette équipe (Daniel COUSIN en sait quelque chose),la jalousie et la sorcellerie , cette équipe n’est pas à même de t’offrir le minimum des conditions pour exprimer ton talent. Reflechis à une façon d’aider le football gabonais ou la la jeunesse gabonaise plus globalement, mais les Panthères, evi
    te”

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW