Les recettes budgétaires réalisent un léger bond cette année. Elles sont évaluées à 2113 milliards de francs CFA contre 2042 milliards en 2018. Soit une hausse de 3%.

© insideselfstorage.com

 

L’État peut garder le moral cette année, avec des recettes budgétaires légèrement en hausse. En 2019, en effet, les recettes de l’État ont été évaluées et arrêtées à 2113 milliards de francs CFA contre 2042 milliards en 2018. Soit une légère hausse de 3% (71 millions de francs CFA).

Les recettes de l’État sont l’ensemble des ressources à sa disposition pour la mise en œuvre des politiques publiques. Chaque année, elles sont synthétisées dans le budget de l’État. L’essentiel de ces ressources provient des recettes fiscales (soit plus de 90 % du total des recettes) constituées d’impôts directs ou indirects prélevés à la fois sur les citoyens et les entreprises.

En 2019, justement, les «recettes fiscales» sont arrêtées à 1330 milliards de francs contre 1212 milliards en 2018. Soit une hausse de 9,7% (+117 millions). Au niveau des autres composantes des recettes budgétaires, cette année, l’on retrouve les «dons, legs et fonds de concours» dont la valeur est de 3,4 milliards. Soit une augmentation de 56% (+1,2 milliard) par rapport à 2018, où les «dons, legs et fonds de concours» étaient de 2,2 milliards de francs CFA.

Les recettes budgétaires reposent aussi sur les «cotisations sociales», qui ont enregistré en 2019 une croissance de 10,9% à 41,3 milliards de francs CFA. En 2018, elles étaient de 37,2 milliards. Soit une hausse de 4,06 milliards entre les deux années. Seule ombre au tableau dans l’argent de l’État en 2019, les «autres recettes». Celles-ci sont arrêtées à 738 millions de francs CFA contre 789 millions en 2018. Soit une chute de 6,5% (-51 millions). Par ailleurs, les dépenses du budget de l’État pour l’année 2019 ont été arrêtées à 2019 milliards de francs CFA.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW