Selon la lettre confidentielle panafricaine «La lettre du continent», du 22 janvier 2020, le coordinateur général des Affaires présidentielles, Noureddin Bongo, envisage de doter le Gabon d’une cartographie géologique complète de l’ensemble de son territoire avant avril 2020.

Noureddin Bongo veut une cartographie géologique complète du Gabon. © D.R.

 

Le gouvernement gabonais, via un partenariat financier entre la Société équatoriale des mines (Sem) et la banque panafricaine Africa finance corp (AFC) lancera une campagne de cartographie géologique de l’ensemble du territoire national, couvrant une superficie de 267 668 km². Celle-ci vise à déceler des indices miniers enfouis dans le sous-sol gabonais.

Cette initiative qui fait suite au projet d’inventaire minier, de cartographie géologique et de formation, conduite entre 2005 et 2010 par le Bureau de recherches géologiques et minières de France (BRGM), est censée doter le pays d’une base de données géologiques et minières fiables, d’une carte des ressources en matériaux et minéraux industriels.

Si le montant du financement de cette opération de cartographie géologique, les enjeux du projet à réaliser dans une limite de temps fixée à un trimestre ainsi que l’identité des entreprises commises à la tâche ne sont pas révélés, le porteur de cette initiative est connu. C’est Noureddin Bongo, le coordinateur général des Affaires présidentielles et fils aîné du président Ali Bongo.

Ce «marathon minier» comporterait plusieurs volets : un retraitement d’un lever de 1982 couvrant l’ensemble du Gabon et des acquisitions nouvelles, un levé géophysique aéroporté ; l’identification de nouvelles zones à potentiel minier ; une prospection stratégique des blocs dispersés sur le territoire, un inventaire minier, l’interprétation par des outils modernes de l’ensemble des données géophysiques.

 
 

11 Commentaires

  1. Fille dit :

    La lettre du Continent est tout sauf panafricaine. Vous le savez, mais bon.

  2. SERGE MAKAYA dit :

    Voila qu’il cherche déjà les endroits au Gabon où c’est JUTEUX. A Ntare Nzame. Pitié !

  3. KIEM dit :

    De l’amateurisme, le BRGM détient cette carte depuis toujours, pauvre Gabon.

  4. Shox dit :

    Les cartes métallogéniques d Gabon existent…d’ailleurs, il ya eu un séminaire dessus à l’école des mines de moanda en 2018

  5. Serge Makaya dit :

    Conseil à ce Nourredine: si tu veux être célèbre au Gabon. Retire toi de ce poste ridicule, fais savoir au peuple gabonais ce qu’il sait déjà: le décès de ton père adoptif BOA. Demande aussi pardon au peuple gabonais pour tout ce que tes parents adoptifs ont fait comme MAL au peuple gabonais. C’est seulement la que tu seras vraiment aimé par le peuple gabonais. Crois moi sincèrement. A Ntare Nzame.

  6. Ulys dit :

    Nourredine, comme BOA et Sylvia, veut le beurre et l’argent du beurre. Pathétique. De “vrais gabonais” responsables. Mdr.

  7. Ho chi minh dit :

    Maintenant on comprend pourquoi il est devenu “le toutou”de Fargeron .Il est à l’image de son père adoptif rien d’autre,on cherche ce qui existe déjà .

  8. Eternite dit :

    La prédation est uen vertue chez tous les adoptés de cette famille et le manque d’intelligence et de lucidité, la qualité inique u’ils portent tous.

    Ce jeune homme est actionnaire de la Banque qui a signé le parténariat avec la SEM…et de surcroit, il commande une etude qui existe depuis bientot 100 ans et qui est visible au ministère des mines…Bref…tic tac…continuez…la fin est proche

  9. Père de Dieu dit :

    – Dieu mon fils, si tu peux éclairer Nourredine et les gabonais.
    – Oui Père, je vais le faire :

    Nourredine ne peut pas se lever un beau matin et dire que je vais maintenant et tout de go travailler et contrôler tout l’Or du Gabon (via les sociétés en place) sous la supervision de la Société Equatoriale des Mines (SEM); Il est novice dans la matière.
    C’est plutôt la SEM qui instruit Nourredine à qui il faut demander des explications : la carte géologique du gabon a été récemment éditée; une nouvelle carte en quelques mois? C’est impossible. Nourredine, c’est vrai a orienté l’attribution du marché à sa “banque”.

    Pére un grand nombre de gabonais reste toujours dans la logique de l’enrichissement immédiat, Nourredine aussi.

    Père celà est toujours rattrapable.

    Que le Ministère des Mines joue pleinement son rôle; et à condition qu’on mette du bon ordre dans celui-ci. Ceci est valable pour tout le Gabon, Voila Père.

    Merci Fils.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW