Victime d’une agression dix jours plus tôt dans la commune de Ntoum, Geneviève Ngnigone Minko a trouvé la mort, jeudi, au palais de justice de Libreville. Elle attendait d’être reçue par Olivier N’Zahou, le procureur de la République, dont le communiqué est publié ci-après.     

Le palais de justice de Libreville. © Gabonreview

 

Mesdames, Messieurs

Suite à l’agression subie le 21 janvier 2019 par Sieur Bibang Bi Mba Célestin et de Dame Ngnigone Minko Geneviève, une plainte a été déposée auprès du commissariat de la commune de Ntoum contre la nommée Emane Ntsame Céline épouse Bibang, née le 1er février 1986 d’Obame Ndong Joachin et de feue Obiang Pascaline.

Au terme de l’enquête, la procédure a été déférée au parquet de la République près le tribunal de première instance de Libreville.

Alors qu’ils attendaient d’être reçus par le procureur de la République, Dame Ngnigone Minko Geneviève est décédée à la salle d’attente, assise sur le banc.

Une enquête est ouverte aux fins d’élucider les causes exactes dudit décès.

Je vous remercie.

Par  Olivier N’Zahou, le procureur de la République 

 
 

1 Commentaire

  1. BIBOUBOUA dit :

    Évidemment, tout marche au Gabon. Combien de gens sont morts dans ce pays à cause de la lenteur administrative ou judiciaire…? Et personne ne sera responsable de ce décès…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW