Toutes les personnes physiques résidant au Gabon, âgées de plus de 18 ans, pourraient être taxées dans les mois qui viennent. Le gouvernement envisage de ressusciter la taxe vicinale.

Tous les résidants gabonais de plus de 18 ans pourraient bientôt payer la taxe vicinale. © Gabonreview

 

Le projet ne devrait pas plaire à grand monde. Pourtant, mardi 26 février, lors de sa déclaration de politique générale, Julien Nkoghe Bekale n’a pas caché que la taxe vicinale pourrait bientôt être remise au goût du jour. Selon le Premier ministre, il s’agit de l’une des stratégies envisagées, visant à élargir l’assiette des recettes budgétaires de l’État. Mais surtout, précise-t-il, «cet argent pourrait être affecté au développement des collectivités locales».

Instituée il y a 12 ans et n’ayant pas résisté après l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir, la taxe vicinale était payée par «toutes les personnes physiques du sexe masculin résidant au Gabon, âgées de plus de dix-huit ans et de moins de cinquante ans au 1er janvier de l’année d’imposition», lit-on dans le Code général des impôts directs et indirects de janvier 2007. Seuls étaient exonérés les soldats, les handicapés, les accidentés du travail, certains malades et les élèves des écoles jusqu’à l’âge de 28 ans.

La taxe vicinale qui pourrait être remise au goût du jour sera payée dans la commune ou le département du lieu de résidence au Gabon de chaque personne imposable. Le taux de cette taxe est fixé annuellement selon un montant arrêté par le conseil municipal ou par l’assemblée départementale. En 1989, le minimum avait été fixé à 4 000 francs CFA pour les communes et à 2 500 francs pour les départements. Celui-ci pourrait être revu à la hausse.

Si quelques députés, y compris du PDG et de la majorité, ont déjà exprimé leurs réticences à la suite de l’annonce du chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale informe que son projet fera l’objet d’«une grande réflexion» dans les prochaines semaines. Il soutient surtout que la réinstauration de la taxe vicinale répondra à «un souci démocratique et de civisme fiscal, voire de solidarité nationale». D’autant plus que, regrette-t-il, seule une minorité de Gabonais sur le nombre d’habitants que compte le pays paient l’impôt.

 
 

22 Commentaires

  1. Stezen BISSELOU-NZENGUE dit :

    C’est pas mal comme initiative. Moi en tant que jeune je pourrais payer cette taxe. Le problème c’est que est-ce que l’argent payé sera utilisé comme il faut ? Quelles procédure le gouvernement a mis en place pour suivre cet argent ? Il faudrait qu’il nous l’explique aussi.

  2. Marion dit :

    Cet argent servira au développement des collectivités locales, voilà qui est bien drôle.
    Le gouvernement cherche par tous les moyens à remplir les caisses de l’Etat qu’il a lui même vidées en prenant chez les pauvres citoyens.
    Qu’ils réduisent le train de vie de l’Etat ce sera bien plus efficace que le prélèvement de cette taxe dont le gain sera bien évidement détourné comme d’habitude.
    Ont veut asphyxier le population de taxes alors que le service publique est plus que nul.

  3. Mboung dit :

    On se frotte les eux devant ce qui est incroyable : le degré de mépris et d’arrogance dans lequel l gang au pouvoir (représentant qui au fait?) tient le noble peuple Gabonais : 1 pseudo se fait représenter dans des cérémonies dignes d’1 secte par un sosie de lui auquel tous les honneurs sont rendus (sic). Il faut oser un tel degré de mépris et de ridicule. Sans compter l’invraisemblable servilité des chefs des institutions et membres du gouvernement ” bidons” qui sont à qui mieux mieux dans le fayotage d’1 récemment momifié. Ce niveau de ridicule est certainement sans précédent dans l’Histoire mondiale.Pitoyable…

  4. MONSIEUR A dit :

    Avec quels argents?
    Fermeture des entreprises privées en cascade.
    Pas d’embauche à la Fonction Publique pendant 5 ans.
    Pas de Bourses d’études pour le secondaire et le supérieur.

    Les personnes ciblées vivent actuellement au dépend du peu qui travaillent encore. Jusqu’à quand?

  5. Steed dit :

    Cette taxe serait légitime si elle était précédée par une vaste opération consistant à traduire devant le juge tous les criminels en col blanc écumant le gouvernement, le parlement, l’opposition et que sais jebencore.

  6. idiata idiata dit :

    PDG,
    MAFIA, Peuple Gabonais il (le pgd) va vous succer jusquaux os, continuer a rester face au mur. comme mon maitre a mon epoque le fesait. cette loge d’ou qu’elle sorte, DIEU VA LA DETRUIRE, elle a trop sodomise le peuple gabonais. HUMMMM, Dieu tu as fait ce pays, AUSSI peux-tu regarder cette force des tenebres, qui envoute et controle tout un pays. le peuple est sans voix, il chuchotte sous les essels de peur qu’il se fasse tyraniser, ETERNEL, LEVE TON GLEVE AU GABON< ET DETRUIT la force des tenebres dans ce petit pays sense vivre la paix et le developement sociale epanoui. les enfants sont a la merci de ces demonts, la preuve l'ecole apres LEON MBA, a ete piegee,et pris en otage source de developement d'une nation….. ces jeunes sacrifies, mentalement, physiquement, et spirituellement. le diable utilise la peur chez les parents, en les faisant croire que le bout de pain est la fin de tout. sans le bout de pain, ils (parents ) ne peuvent plus vivre. Ils ont fait de leur ventre leur dieu. ETERNEL je reclame ton glaive de feu sur les puissances des tenebres qui ont pris en otage les tetes pensantes du pays, sorry peut etre qu'il n'y avait jamais eu, mais je doute!!!!!!, les jeunes qui semblaient etre epargnes, et toutes ces generations a venir deja dont le plan du diable est en marche. ETERNEL DIEU< TON GLAIVE SUR LES puissances malefiques des tenebres. ETERNEL DIEU< TU AS PROMIS QUE TU LE FERAS SI JE TE DEMANDE en PRIERE.quel pouvoir est au dessus de TOI? Meme pas une secte, ETERNEL DIEU< LE GABON EST DEVANT LA MER ROUGE, PHARAON AVEC SON ARMEE BIEN EXERCEE AU COMBAT ARRIVE. veux tu sauver cette nation, ce peuple, la prostitution mental a atteinte son paroxisme, dans certains du peuple. le diable a selectionne ses agents, qui sont condamnes a ne pas dire la verite, au nom de la politique, du mensonge et non de la justice. ils ont formes des groupes, des tranches, pour semer la confusion dans le peuple et qui les suit des qu'ils ouvrent leur bouche disant qu'ils les defendent. le peuple est diperse, et fidele a chaque croupuscule, et il est lui premier otage, et peri dans la semblant difi est en fait une indifference. ETERNEL TON GLAIVE DE FEU DEVORANT DANS LE MONDE DES TENEBRES AU GABON. je prie au nom de Jesus Christ

  7. Le reveil dit :

    Si on paie pas on part tous en tôle ??? Pathétique agrandissez les prisons hooo

  8. junior dit :

    sa c’est vraiment incroyable! jusqu’à quand et jusqu’où voulais vous crucifié les Gabonaise? quoi tous que vous faîte ne vous suffit plus? ou bien c’est la colère que vous voulez suscité en nous?essayer donc pour voir la vous allez porté les Gabonaises sur votre dos c’est quel sorcellerie que vous avez en vous quel soif de pouvoir,d’argent ?! n’oublier surtout pas qu’il Ya un Dieu vivant sachiez que la colère de Dieu est inébranlable ne l’oublier pas

  9. Qu'est ce qui n'a pas marché dit :

    Après avoir pillé l’Etat on veut déjà piller les chômeurs ? Je vous conseille d’appliquer cette taxe quand vous aurez créée de l’emploi et réduit le taux de chômage à 0 % . c’est ça ou rien !

    Si l’argent du pétrole n’a pas pu développer les collectivités locales, ce n’est pas les 2500Fcfa des chômeurs qui réglera le problème.

  10. daron slim dit :

    Créer d’abord des emplois.

  11. Triste dit :

    Moi j’attends l’impôt sur le foncier et le bâti.

  12. IZZY dit :

    PRIMO COMMENT ALLER CHERCHER UN IMPOT CHEZ LE PETIT GABONAIS DE 25ANS SANS EMPLOI KI VIT DANS LES MATITIS DE LEMBARENE?

    ET POUR INFO TOUT LES GABONAIS PAYENT UN IMPOT PLUSIEURS FOIS DANS LA JOURNEE: LA TVA SUR LES PRODUITS QU’ILS ACHETENT CHEZ LE BOUTIQUIER

  13. Ongone dit :

    Pourquoi les soldats sont-ils exonérés d’une obligation fiscale : la loi est de portée générale. Ces mêmes agents qui n’ont pas de problèmes de salaires,qui sont dans les raquettes et autres avantages ne sont pas concernés par “le devoir pateiotpatriotique” de payer la taxe ?

  14. diogene dit :

    Où sont les 18% du pétrole ? Quand reviendront ils de leur séquestration par la famille royale du Bongoland ?
    18 % pendant près de cinquante ans, cela devrait rétablir l’équilibre, payer toutes les dettes nationales et internationales,etc…
    Il est grand temps de relire Henry David Thoreau sur la nécessité de la désobéissance civile.

  15. Marthe dit :

    La majorité vit déjà au dépend des pauvres parents, qui ont du mal à joindre les deux bouts. Alors dites moi comment feront-ils ? Toujours en train de mettre la charrue avant les bœufs.

  16. Sandra dit :

    Honnêtement vous avez quoi dans vos tête? La merde? Les gebs ont apenne de quoi se nourrir des familles qui souffres les gens sans emploie qui va payer ça? Franchement!

  17. Richard dit :

    Mdr!!! Demandez aux detourneurs de budgets, de la payer cette taxe!!! Gouvernement pathétique!

  18. Thiago dit :

    Si le gouvernement illégitime Bongo-PDG-AJEV cherche des niches, pour remplir les caisses de l’Etat, vidées par un groupuscule de voyous biens identifiables, au détriment de l’intérêt général, qu’il commence par bassé de façon drastique son train de vie.
    Que “le president de la république” baisse son salaire, que les ministres, et les parlementaires fassent de même.
    ON NE PEUT PAS DEMANDER AUX AUTRES DE FAIRE DES EFFORTS SI ON EN FAIT PAS SOI-MEME.
    Dans d’autres pays, les gouvernants serieux ont supprimé le senat. Chez nous, ce sont les citoyens lambdas qu’on veut asphixier d’avantage, c’est scandaleux!

  19. Thiago dit :

    Ce regime incomptétent fait dans la gabegie aux profits de certains individus et c est aux populations qu’il exige de payer l’addition. Et il y a des gabonais qui trouvent ça normal… c’est pathétique!
    Si le développement des collectivités locales était une réélle préoccupation pour ces gens, ils auraient commencé par mettre en oeuvre la loi sur la décentralisation.
    Il n’y a vraiment rien à attendre de ce régime, ce n’est pas avec lui que le Gabon prendra son envol.

  20. AKONE EDOU dit :

    Parler de taxe, c’est bien, mais quelle étude qui a été mener ? L’année précédente, vous avez parlé de taxes concernant les propriétaires des maisons ou en es ce Projet.

  21. PLMM dit :

    Après avoir ruiné le pays en le pillant et en epuisant ses ressourceq naturelles de toute part, vous vous tourner maintenant sur le pauvre peuple gabonais que vous avez appauvri depuis un demi siecle. Ou vous etes des diables ou vous etes simplement des malades mentaux ambulants. Honte à ceux et celles qui oseront payer cette taxe minable.

  22. OBOUNOU ASSOUMOU dit :

    Diminuer les salaires des députés, des sénateurs, des ministres donc les taxes que l’on paie à l’école c’est quoi? C’est pas assez? Comment un gouvernement va se plaire à créer des lois pour torturer sa population ??? Vous êtes là pour servir la nation où vous servir de la nation?????

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW