Le Gabon est à l’honneur à la première édition du Forum africain des innovations technologiques pour la transition énergétique, la sauvegarde environnementale et le développement durable (Fitsedd), prévu les 17 et 18 juin prochain à Abidjan.

Des innovations technologiques au service de la transition énergétique. © gabponreview/Shutterstock

 

Le Forum africain des innovations technologiques pour la transition énergétique, la sauvegarde environnementale et le développement durable (Fitsedd) se tiendra à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 17 au 18 juin 2019, sous le thème «Développement durable et résilience climatique : défis technologiques et opportunités sur le continent africain». Cinq pays seront à l’honneur pour cette édition : le Canada, la Côte-d’Ivoire, le Sénégal, la Guinée Conakry et le Gabon.

Les objectifs de ces échanges sont de valoriser le potentiel technologique innovant africain, susciter des innovations technologiques dans le secteur des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de la conservation de la biodiversité en Afrique ; favoriser l’émergence de nouvelles stratégies pour les pays africains, qui leur permettent de se hisser au niveau technologique mondial dans les énergies renouvelables et de se positionner en modèles vertueux de mobilisation de ces énergies dans les chaînes de valeur.

Les organisateurs de ce forum pilote espèrent parvenir à des conclusions qui permettront de structurer les réflexions et actions à mener sur le terrain. Afin de lutter contre la pollution, d’économiser les ressources et de contribuer à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). «Le forum doit permettre à l’Afrique de répondre au double défi qu’impose le changement climatique : l’adaptation à ce phénomène nouveau et la transition vers les énergies renouvelables», précise le communiqué du Fitsedd.

Le Fitsedd est la plateforme africaine où les gouvernements, les institutions financières nationales, sous régionales et internationales, les experts en transition énergétique, résilience climatique et développement durable, les entreprises publiques et privées, discutent, dialoguent, échangent leurs expertises afin d’optimiser une intelligence collective pour adresser les différents défis du secteur, mais aussi faire émerger les nombreuses opportunités liées à la transition énergétique, la gestion de l’énergie et le développement durable.

 
 

1 Commentaire

  1. Ikobey dit :

    Que de blablabla….est-ce que les Africains ont le choix entre les différentes
    technologies ? L’Afrique utilisera les technologies inventées sur d’autres continents , comme elle l’a toujours fait.
    Faut-il être naïf pour croire que nos pays peuvent atteindre “des objectifs de développements durables”, l’Afrique est devenue complétement schizophrène !
    Avant de viser les ODD essayons de nous hisser sur la voie de développement.
    Pour finir rions un peu, le communiqué du FITSEDD annonce fièrement “le forum devrait permettre à l’Afrique de répondre au double défi….” depuis quand les bavardages stériles répondent-ils à ce qui est du ressort des actions , de la compétence et du travail ?
    On croit rêver.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW