Le secrétaire général du gouvernement a présenté officiellement, le 13 août dernier, le nouvel outil de communication du gouvernement, en présence du ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement.

 «Le Journal du gouvernement» et «L’action». © Gabonreview
«Le Journal du gouvernement» et «L’action». © Gabonreview

 

En haut : Ali Akbar Onanga lors son intervention. En bas : Denise Mekam’ne et Ali Akbar Onanga, le 13 août 2014. © Gabonreview
En haut : Ali Akbar Onanga lors son intervention. En bas : Denise Mekam’ne et Ali Akbar Onanga, le 13 août 2014. © Gabonreview

Sous la direction du secrétariat général du gouvernement et avec le soutien technique des conseillers, directeurs de la communication et attachés de presse des différents départements ministériels, le Journal du gouvernement vient de voir le jour. Officiellement présenté, le 13 août dernier à Libreville, il entend être un outil d’information tout en établissant un lien entre gouvernants et gouvernés. «Le journal permettra de relater les réalisations concrètes et effectives du gouvernement en faveur des populations mais également de faire part des freins ou des retards accusés dans l’exécution de projets précis», a expliqué, le secrétaire général du gouvernement.

Pour sa part, le ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, Porte-parole du gouvernement a estimé qu’aujourd’hui, «la communication est devenue une priorité du gouvernement pour mieux faire connaître son action». Pour Denise Mekam’ne, ce mensuel, tiré pour l’heure à 1000 exemplaires, est un moyen pour le gouvernement d’«expliciter les orientations de son action aux citoyens et en souligner la cohérence». Des propos soutenus par Ali Akbar Onanga y’Obegue, qui estime que ce gratuit de 40 pages s’adresse aussi bien aux hommes de médias, qu’à la communauté internationale, aux partenaires de l’Etat, aux potentiels investisseurs, et, dans une plus large mesure, aux citoyens gabonais. De l’avis du secrétaire général du gouvernement, ce journal devrait permettre de «diversifier les sources et les supports de communications du gouvernement» et rendre plus accessible l’information, tout en se démarquant de la propagande.

Censé être distribué essentiellement auprès des administrations, des institutions, des ambassades du Gabon et des services déconcentrés, ce nouvel outil de communication devrait être appuyé par un supplément de 16 pages dénommé L’action, dont l’objectif est de «faire un focus sur les réalisations du gouvernement», par le biais de fiches thématiques. Voilà qui est dit !

 

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW