Le partenariat pour les Tortues marines du Gabon et les équipes du programme éducation environnementale de Wildlife Conservation Society (WCS-Gabon) ont célébré, le 18 mai 2019, la 14e édition de la journée nationale des tortures marines. Objectif : sensibiliser le grand public au sort de ces reptiles marins, en utilisant une gamme diverse d’activités ludiques.

Les « mwanas » sensibilisés sur la protection des tortues marines. © Gabonreview

 

Près de 300 élèves du primaire des écoles publiques de Libreville ont, le 18 mai dernier, effectué le déplacement de la plage du Mess des Armées pour célébrer la journée nationale de la tortue marine. Cette journée d’enseignement et de divertissement avait pour objectif de mettre l’accent sur l’importance mondiale du Gabon dans la conservation des tortues marines, mais également de sensibiliser les adolescents sur les enjeux de la survie de ces reptiles menacés par les déchets plastiques.

Célébration de la journée nationale des tortures marins par les élèves du primaire. © Gabonreview

Comme à l’accoutumée, plusieurs activités ont été organisées au Mess des Armées à Libreville, pour mieux livrer aux adolescents le message de la lutte contre la pollution dans les océans et la protection des tortues marines, une problématique majeure touchant tous les pays du monde. Au titre de ces activités amusantes et éducatives, on dénombrait, entre autres, la campagne de nettoyage de la plage, le concours d’art, le concours de poésie, de chant et de sketch, un tournoi de football et une kermesse.

« Je suis content d’être ici avec d’autres élèves de la capitale pour être enseignée sur les tortues marines et leurs écosystèmes. Aujourd’hui en participant au nettoyage de la plage, j’ai compris combien ces mammifères sont en danger à cause de nos actes sur l’environnement marin. Nous devons changer nos attitudes et adopter des comportements écocitoyens comme ne pas jeter des bouteilles plastiques dans la mer », a témoigné Urielle, élève à l’école privée les Tsanguettes.

Pour les organisateurs, il s’agissait avant tout d’une journée d’information, de sensibilisation et d’éveil des consciences quant à la protection de cette espèce-phare à travers des écogestes pratiques. « L’objectif de cet évènement est de sensibiliser les participants sur la question de la protection de ses reptiles marins, la conservation de l’environnement et plus précisément sur le milieu marin et ces composants et dont la survie dépend de nos rapports vis avis de celui-ci », a expliqué Léa Coralie Moussavou, l’animatrice principale du programme éducation environnementale de Wildlife Conservation Society.

 

 
 

1 Commentaire

  1. brice ulrich maganga mabicka dit :

    les tortues marines sont des reptiles marins et non des mammifères.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW