En séjour à Libreville depuis près d’un mois, Ian Lajoie est à pied d’œuvre pour le lancement officiel de son académie du leadership et de la performance. Dans cet entretien accordé à Gabonreview, le conférencier international et coach de performance revient sur son projet, présenté comme le futur vivier de «leaders performants».

Le conférencier international, coach de performance, Ian Lajoie à Libreville. © Gabonreview

 

Gabonreview : Pouvez vous décliner votre carte de visite ?

Ian Lajoie : Je suis Ian Lajoie, conférencier international, coach de performance et je suis également l’auteur du best-seller «Strategymension» ou la «Dimension de la stratégie». Je suis passionné de l’être humain. Je m’inscris dans la stratégie H to H (human to human, ndlr). Et c’est justement ce que nous ferons les 17 et 18 mai prochains à Libreville, lors de l’atelier de perfectionnement.

Parlez-nous de cette formation ?

Je suis tombé amoureux de la ville de Libreville et avec mon partenaire Jean François, on a décidé de lancer ici même, nos bureaux pour l’ouverture de l’académie du leadership et de la performance. Dans ce cadre, nous donnerons une série de douze conférences annuelles. A Libreville, j’animerai deux conférences les 17 et 18 mai, avant de m’envoler pour Port-Gentil, puis l’Angola et le Bénin. Ma formation porte sur trois volets : donner des outils simples que les gens peuvent rapidement utiliser à travers le «Guide de votre succès», favoriser une conférence interactive avec beaucoup d’énergie et, enseigner sur le networking. Le but est d’aider les gens à avoir du succès.

Le Coach Ian Lajoie. © Gabonreview

Cette ambition louable pourrait se heurter au fait que vous être très peu connu Gabon avec, à la clé, le coût jugé exorbitant de votre formation…

C’est relatif. Ici, une bouteille de champagne coûte 52 000 francs CFA. Or avec moi et pour 20 000 francs de plus, vous avez une formidable opportunité de participer à deux jours de formation, avec la possibilité des nouer des contacts et bénéficier de coaching professionnel. Je cherche des leaders. Il ne s’agit pas d’un charlatan qui vient vous rencontrer et qui disparaît. Je crois que ce rendez-vous vaut la peine. C’est une question d’opinion.

S’agissant du fait que je ne sois pas assez connu, ça fait trois semaines que je suis ici et j’ai environ 30 000 vues de toutes les vidéos que j’ai faites sur Facebook. Je suis lauréat 2018 du meilleur coach de l’année du réseau social professionnel LinkedIn. Que je sois connu ou non, moi j’ai juste besoin de 150 à 200 personnes pour mes formations. Cela ne représente même pas un pour-cent de la population. J’ai des gens qui croient en moi et je veux m’amuser. Le but est aussi de partager mes connaissances. Je ne suis pas ici pour m’en aller, je suis ici, et je vais m’établir.

Comment devient-on Ian Lajoie?

Pour moi, c’est plus facile. Je suis né comme ça. Mon principe repose sur trois règles essentielles que j’applique dans la vie : Always have fun (toujours avoir du plaisir, de la joie en soi), Strategies (établir une stratégie) et Actionsss (passer à l’action). Il ne faut jamais se décourager et le reste après devient facile. Quand j’ai débarqué ici, je ne connaissais que deux personnes, après trois semaines, je connais la moitié de la ville, parce que je m’intéresse aux gens, parce que j’ai interviewé plusieurs personnes. Moi, je suis passionné, et j’aime ce que je fais. Il te suffit d’y croire et tu réaliseras avec succès ta principale mission. Recommencer, ne fait pas de toi un perdant, mais un acteur de la performance. Le chemin sera périlleux, long et sombre… ne craint rien, pense seulement au résultat tant attendu.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW