Après trois ans passés au Gabon, Li Fushun a quitté le pays où elle était ambassadrice pour le compte de la Chine.

Li Fushun est allée faire ses adieux au ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui. L’ambassadrice de Chine au Gabon quitte le pays après y avoir passé trois ans. Lors de son entretien avec son hôte, la diplomate a également fait le point de la coopération bilatérale entre les deux pays sous son mandat.

Li Fushun s’est félicitée de la conduite avec succès du chantier de construction du stade de l’amitié (44.000 places) par la société Shanghai construction. Don de la Chine au Gabon, le stade abrite les rencontres de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) co-organisée par le Gabon et en Guinée Equatoriale.

Durant son mandat au Gabon, la diplomate chinoise a aussi supervisé la construction du Grand Poubara, un gigantesque chantier de construction d’un puissant barrage hydroélectrique pour électrifier le Sud et une partie de l’Est du pays. Exécuté par la société chinoise Sinohydro, le chantier sera livré l’année prochaine.

CCCCP, une autre société chinoise, réalise depuis 3 ans la construction de plusieurs chantiers routiers au Sud du Gabon. Des chantiers qui ont accru la présence chinoise au Gabon et que Li Fushun a qualifié de coopération «gagnant-gagnant». En 2005, le volume commercial bilatéral représentait 390 millions de dollars contre 1,93 milliard de dollars en 2008.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW