Paris abritera la 21e édition du Salon mondial de la sûreté et la sécurité intérieure des États (Milipol), du 19 au 22 novembre. Le Gabon prendra part à cette rencontre à travers une délégation conduite par le ministre de l’Intérieur, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

Edgard Anicet Mboumbou Miyakou représentera le Gabon à Milipol. © DIG

 

Le ministre gabonais de l’Intérieur, de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, conduira une délégation gabonaise au 21e Salon mondial de la sûreté et la sécurité intérieure des États (Milipol). Organisé sous l’égide du ministère français de l’Intérieur, cet événement se tiendra à Paris, en France, du 19 au 22 novembre.

Le salon qui se tient tous les 2 ans à Paris, se veut selon les organisateurs, une plateforme de promotion pour les entreprises de sûreté. Celles-ci proposent des solutions technologiques «les plus innovantes», pour la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, le contrôle des frontières, la protection des infrastructures critiques, la sécurité urbaine, l’analyse et la gestion des risques. Avec un cycle de conférences, Milipol se veut également un lieu de débats de «très haut niveau sur les sujets les plus structurants pour la sûreté et la sécurité intérieure des États».

Cette année, le salon verra la présence de deux experts renommés de la lutte contre le terrorisme : Ali Soufan et Kumar Ramakrishna. Considéré comme un rendez-vous très important dans le calendrier des salons, Milipol donne l’occasion aux participants de développer leur réseau et la délégation gabonaise compte bien en profiter. Selon la Communication gouvernementale, «en marge de ce rendez-vous, le ministre d’État aura des entretiens avec certains de ses homologues ministres de l’Intérieur et de la Justice».

 
 

1 Commentaire

  1. diogene dit :

    Pour la répression des populations il y a toujours de l’argent mais pour les écoles nada, les hôpitaux nada, les routes nada, la sécurité sociale et les retraites nada, etc…

    Jusqu’où ira cette bouffonnerie ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW