DigieWomen School a lancé, le 20 mai à Libreville, la semaine de la femme numérique sur le thème «Femme et infographie». Cette formation de cinq jours va permettre aux femmes d’avoir accès à des connaissances pratiques sur le métier de l’infographie avec en prime, une initiation au numérique.

Le centre de formation Digiewomen a lancé la semaine de la femme numérique, le 20 mai 2019 à Libreville. © D.R.

 

Plateforme de formation des métiers du numérique exclusivement dédié à la jeune fille et de la femme, DigieWomen School a lancé, le 20 mai à Libreville, la semaine de la femme numérique sur le thème «Femme et infographie». Objectif : autonomiser la jeune fille grâce au digital.

© D.R.

Étendu du sur cinq jours, ce programme permettra aux participantes (jeunes filles et femmes de 18 à 55 ans, avec ou sans qualification et avec ou sans emploi) d’avoir accès à des formations pratiques sur le métier de l’infographie, être initiées au numérique.

Pour cette édition, DigieWomen School est en partenariat avec les Nations Unies, le ministère de l’Economie numérique, eGabon ou encore, l’ONG Femme Belle. «Le programme qui est le début de plusieurs formations à venir, a été initié parce que d’ici 2022, plus de 50% de  postes seront à pourvoir dans ce secteur et que les entreprises sont particulièrement demandeuses en matière de candidatures féminines», a affirmé la président de l’ONG.  «Pour les femmes, encore largement minoritaires, c’est donc la porte ouverte sur des carrières riches dans lesquelles elles pourront rapidement monter en compétences et occuper des responsabilités ou devenir autonomes en créant leur propres valeurs», a souligné Christine Soro.

La formation est en adéquation avec la vision de DigieWomen School, qui s’est engagée à promouvoir l’accès des femmes aux Technologies de l’information et la communication (Tic). En effet, la plateforme souhaite contribuer au cinquième des Objectifs de développement durable (ODD 5) des Nations Unis : parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.  A terme l’objectif de DigieWomen School est de «mettre en place la future salle de formation multimédia spécialement dédiée à la jeune fille et femme en commençant par Libreville, puis l’intérieur du pays».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW