Pour son 3e mandat à la tête de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou envisage de se consacrer en partie à l’approvisionnement de ses administrés en eau potable.

Jeanne Mbagou, maire d’Owendo. © D.R.

 

Parmi les préoccupations exprimées par les habitants de sa commune, il est une que Jeanne Mbagou compte parmi les plus urgentes, et qui mérite qu’elle y consacre une partie de son mandat : la difficulté d’approvisionnement en eau potable. À Owendo, comme pour les communes voisines de Libreville et d’Akanda, cette denrée s’avère de plus en plus rare. Reconduite à la tête du bureau municipal, le 3 février, l’édile veut y remédier par les moyens dont dispose sa municipalité. Elle annonce plusieurs forages dans la commune.

«L’État a tout fait pour que l’eau arrive chez chacun d’entre nous, mais nous ne savons pas ce qu’il se passe. Il y a des quartiers qui, aujourd’hui, font une semaine et même des mois sans eau. Mais nous, qu’est-ce que nous allons faire pour ce nouveau mandat ? Nous allons procéder aux forages», annonce le maire d’Owendo, invitée de l’émission «L’élu nous parle», diffusée sur le site Lasource.ga.

Ces forages, selon Jeanne Mbagou, devraient permettre aux populations d’avoir accès à l’eau potable en attendant la solution définitive apportée par l’Etat, avec le soutien financier de la Banque africaine de développement. Une entreprise locale s’est portée volontaire pour l’acquisition du marché des forages dans des quartiers impactés par la pénurie d’eau potable. Ses propositions seront présentées «dès le premier conseil municipal».

 
 

4 Commentaires

  1. Mimbo dit :

    En zone urbaine? Alors là vive l’émergence en zone sauvage.

  2. Olsen dit :

    C’est apres dix ans d’enrichissement a la tete de la Mairie subitement que tu te rend compte qu’il y a un manque criare d’approvisionnement en eau potable dans la quasi totalite des quartiers d’Owendo? Normal, tu resides desormais a la sabliere. Comment peux tu etre au fait des realites que vivent les populations que tu es cense administrer? Est elle meme au caurant que les 3/4 du reseau routier de la commune sont en piteuse etat? L’assainissement tu y as pense? Nous vivons dans de hautes herbes avec des poubelles qui jonchent les rue, pas de societes jusqu’a present pour le balayage de celles-ci comme il se doit dans une commune organise. La lutte contre le paludisme tu y pense quand meme? Combien d’annees sans que les equipes d’hygiene ne passent pomper dans nos quartiers; Tu as ete commercante ou est le grand marche d’Owendo que tu avais promise a tes anciennes collegues? Les espaces de loisirs pour que les jeunes plateaux sportifs dans tous les quartiers et des biblioteques publiques pour les occupes sainement etc….. Bref quand l’incompetence devient une regle pour acceder a de hautes fonctions dans un pays on se retrouve avec des gens comme toi et votre maitre BOA a nous gerer. Vous voyager regulierement qu’es-ce-que vous retenez de ce que vous voyez chez les autres?

  3. CARCASSE DE FER dit :

    Tout comme les autres bouffons du PDG, cette carcasse de fer est tellement dans une position confortable avec le seul soucis de grandir son parc automobiles qu’elle s’en tape de nous autres les rats de sa commune.

    Regardez les routes de Jean Violas, et de ca m’étonne, la mairie a une niveleuse qu’elle peut racler ces deux routes memes une fois par trimestre ou par semestre, elle la considère certainement comme une de ses nombreux bolides qu’elle stocke dans son parking.
    quelle carcasse cette dame!

  4. diogene dit :

    Démagogie ! Déni !
    Qui a détourné les sommes gigantesques versés pour l’entretien et l’extension du réseau ?
    Ce n’est pas l’eau qui manque, l’hydrographie et la pluviométrie sont des plus élevées de la planète.
    C’est la gestion déplorable, le manque total de réaction intelligente, la prédation systémique, l’extorsion, la facturation opaque, les passe droit plus que nombreux, les impayés de l’état et de quelques privilégiés,l’incapacité à intégrer la modernité (les techniques d’extraction, de distribution sont obsolètes depuis des lustres), la négligence quant à l’entretien du réseau, etc…

    Bref ce n’est pas une mairesse corrompue et repue qui va changer quoique ce soit, à moins qu’elle n’est un parent qui vient de monter une boite de forage urbain…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW