Maurel & Prom a réalisé un chiffre d’affaires de 371 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l’année 2019. 93,5% de cette somme ont été réalisés au Gabon, avec 347 millions de dollars.

Le Gabon a porté Maurel & Prom sur les neuf premiers de l’année 2019. © groupe-tva.com

 

Les neuf premiers mois de l’année 2019 ont souri à Maurel & Prom. L’opérateur pétrolier, spécialisé dans l’exploration et la production d’hydrocarbure, a réalisé un chiffre d’affaires de 371 millions de dollars, en hausse 8% par rapport aux neuf premiers de l’année 2018. Selon Maurel & Prom, son activité au Gabon y a contribué à hauteur de 347 millions de dollars, soit plus de 93,5% du chiffre d’affaires.

Sur les trois premiers trimestres de 2019, l’entreprise, également présente en Angola et en Tanzanie, a produit 30 442 barils par jour. 70% de cette production a été réalisée au Gabon, à hauteur de 30 442 barils par jour. «La performance du Gabon est liée à la production sur le permis d’Ezanga. Elle s’est élevée à 20 238 b/j, au cours des neuf premiers mois de 2019, soit une nette augmentation de 25% par rapport à la même période en 2018», a indiqué Maurel & Prom.

De belles performances qui découlent des différentes mesures techniques ayant permis de «résoudre les difficultés d’export rencontrées l’an dernier et d’optimiser l’évacuation du brut». Par ailleurs, a annoncé Maurel & Prom, «la campagne de forage développement à Ezanga se poursuit avec un total de dix puits forés depuis le début de l’année à fin septembre 2019».

De même, dans le sud du pays, les travaux préparatoires à la campagne d’exploration sur le permis de Kari sont terminés.

«Ainsi, le forage du puits Kama-1 débutera avant la fin de l’année», a conclu la compagnie pétrolière.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW