One-Days a conclu ses négociations avec les autorités gabonaises, pour étendre sa participation dans le bloc offshore Kowe. La compagnie pétrolière et gazière néerlandaise conservera ses droits dans la production de ce projet jusqu’en 2036, avec la possibilité d’y augmenter ses intérêts.

La compagnie pétrolière et gazière One-Days conservera ses droits dans la production sur le bloc offshore Kowe, jusqu’en 2036. © stormgeo.com

 

Bonne pioche de One-Days à Kowe. La compagnie pétrolière et gazière néerlandaise a obtenu du gouvernement l’extension de sa participation dans ce bloc offshore. La société détiendra ainsi des droits jusqu’à la fin de la production en 2036, dans le cadre d’un régime fiscal unique applicable aux opérations sur le bloc Kowe.

Cogéré avec Perenco, le bloc Kowe est situé à environ 20 kilomètres au large du Gabon, à une profondeur d’eau de 100 mètres. Il contient les champs Tchatamba Marin, Tchatamba Sud et Tchatamba Ouest, tous regroupés dans le complexe Tchatamba. Découverte entre 1993-1997, la production de ces champs a débuté en 1998.

Si la production de pointe de 43 000 barils par jour a été atteinte en 2001, très peu d’informations sont disponibles sur le niveau actuel de la production. One-Dyas est la plus grande société privée d’exploration et production aux Pays-Bas. Sa production actuelle est d’environ 35 000 barils par jour, provenant de champs en mer du Nord (Pays-Bas, Royaume-Uni, Norvège et Danemark) et au large du Gabon.

 
 

1 Commentaire

  1. oilforgabon dit :

    N’importe Quoi cette société est minuscule.
    Ils racontent des anneries, ou est la lutte anti-corruption ?
    C’est clair il y a eu des pots de vin pour bien-sûr le petit Noureddine et sa maman Sylvia,
    Tout ces contrats seront revus et dénoncés, la signature d’un. Gouvernement illégitime ne vaut pas le papier sur lequel il es écrit.

    Quitte là Bongos malheur du Gabon.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW