Par mesure de précaution, le gouvernement a décidé, le 22 juillet, de suspendre les activités de pêche et de commercialisation du poisson dans les zones touchées par le phénomène des poissons morts. Le périmètre concerné englobe la zone allant de Ndjolé à Lambaréné, particulièrement dans l’Abanga (lacs N’Guéné et Nzoughé) et en amont de l’embouchure de l’Ykoye (Ngounié).

Des poissons morts dans le lac Zilé. © ANPN

 

Une bassine de poissons ramassés par un habitant du village Lézinda (Ngounié). © ANPN

Suite au phénomène des poissons morts sur l’Ogooué, le gouvernement a décidé de prendre ses précautions. Le 22 juillet, le ministre de la Pêche a annoncé la «suspension des activités de pêche et de commercialisation du poisson provenant des zones identifiées durant quinze jours».

Selon Biendi Maganga Moussavou, le périmètre concerné par ce phénomène touche la zone allant de Ndjolé à Lambaréné, particulièrement dans l’Abanga (lacs N’Guéné et Nzoughé) et en amont de l’embouchure de l’Ykoye (Ngounié). «Une seule famille de poisson semble être touchée : la carpe», a-t-il précisé. Durant la période de suspension, le gouvernement a invité les populations à «s’abstenir de consommer les poissons retrouvés morts et à collaborer avec les équipes présentes sur le terrain».

Le ministre de la Pêche assure par ailleurs que sous la coordination du gouverneur du Moyen Ogooué, «une cellule de veille est mise en place pour collecter les informations et assister les populations». Suite au rapport technique de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) sur l’observation de poissons morts sur l’Ogooué parvenu au gouvernement, le 20 juillet, une réunion s’est tenue à Libreville, sous la présidence des ministres en charge de la Pêche et de l’Environnement. 24 heures plus tard, une mission intersectorielle mobilisant d’importants moyens logistiques s’est déployée sur le terrain.

Une bassine de poissons ramassés par un habitant du village Mbilaten, près du lac Nkoghé et destinés à la commercialisation. © ANPN

«À ce stade, toutes les administrations, les entités scientifiques et techniques sont mises à contribution et des prélèvements de l’eau et du poisson en vue d’une analyse approfondie sont en cours. Il est à noter qu’aucun cas d’animaux retrouvés morts en dehors de la carpe n’a été signalé. De même, aucune évolution anormale de cas d’intoxication n’a été constatée par les services sanitaires dont le dispositif de surveillance est actuellement renforcé», a conclu le ministre de la Pêche.

 
 

3 Commentaires

  1. Plutonium 241 dit :

    -On s’étonne que de tels évènements arrivent pendant que l’on ait avec nous (depuis 30ans au moins selon ses propres élucubrations?) ? Le plus grand génie sur nos forets (qui n’a même pas vu venir ceci). L’imposteur(pas celui là l’imposteur leucoderme) en question fait tout simplement de l’imposture écologique c’est d’ailleurs tout ce qu’il sait faire tout en hormones et peu avec les neurones. 1 ancien grand quelqu’un avait qualifié d’incongrue,de fantasque et de complètement inopérante sa présence dans un gouvernement Gabonais ce qui n’était que ce que chacun peut constater

  2. Le Chat dit :

    Excusez-moi, Mais Mr Lee White le faux spécialiste blanc de l’environnement doit démissionner. Je dis bien, nous n’avons JAMAIS une telle castrophe de la dégradation de l’écosystème des eaux douces au Gabon et notamment dans le principal grand fleuve Gabonais l’Ogooué à Lambaréné et aux alentours ; tout le moyen-Ogooué est touché, toute la province. Les habitants ne peuvent se nourrir du poisson. C’est quand même TRÈS HORRIFIANT, NON ?

    À cette allure, ces amateurs ajeviens Sylvia Bongo, Brice Fargeon, les Lee White, ces ” blancs-là “, posté par Le Drian ministre des affaires étrangères Français, nous ABÎMENT CONSIDÉRABLEMENT LE PAYS GABON.Cette affaire de sosie a commencé en France avec Le Drian, un homme s’est fait son effigie pour l’escroquer, voir doc France 2. J Y Le Drian a téléporté ce sosie au Gabon en lieu et place d’Ali Bongo Mort. Et, voilà, tout les dégâts que cela cause. Les habitants tout au long du fleuve Ogooué doivent survivre. Des assassins ont versé le mercure dans ce fleuve. J Y Le Drian a été un flop pour le gouvernement de Mr François Hollande. Là, avec Mr Macron, qu’il continue à barboter ! Il vient au Gabon en catimini changer les chefs de division ou de commandement au ministère de la défense et autres. Gabonais, ce n’est plus TOLÉRABLE. À LA RÉELLE RÉVOLTE. LE GABON DEVIENT UN PAYS D’EXPLOITATION DE LA FRANCE. En Bretagne, ce Le Drian est vomis.

    Lee White doit démissionner ! Il n’est compétent que pour faire des coupe-bas, de basses besognes telle l’empoisonnement du fleuve gabonais Ogooué, ce, présentement. À peine 1 mois et demi devenue Ministre. C’EST UN GRAND SCANDALE, LÀ ! LES OPPOSANTS DOIVENT PARLER ,BIEN S’ÉNERVER. LE PATRIMOINE NATIONAL EST TOUCHÉ DE FOND EN COMBLE et vous vous taisez ! Waouh !!

    En France, en Grande Bretagne, en Allemagne, en Norvège, au Danemark, en Suède, cela ne saurait se tolérer !!!!!!!

    Lee White, Mr, DÉMISSIONNEZ SI, VOUS ÊTES RÉELLEMENT UN BLANC DIGNE. On attend votre démission.

    Car, c’est une catastrophe naturelle. Il y a des choses qu’on nous cache, ô, derrière, ça ! L’Ecosystème va prendre trop de temps pour se refaire, voir 10- 20 ans ou une trentaine d’années.

    Je dis, Il y a Trop d’amateurs au sein des ministres nommés par Brice Fargeon. Des incompétents. Ils sont venus pour voler Trop et trop d’argent avec ce directeur de cabinet français cautionné par Jean Yves Le Drian.

    Lee White, DÉMISSIONNEZ, Svp, si vous êtes un vrai blanc Écossais britannique.

    Merci

    • Laurent dit :

      Tu as raison “Le Chat”, mais il ne le fera pas. Dans son propre pays, il n’est même pas connu. Et de plus, il est escroc comme tous ceux qui gouvernent ce pays. Ce pays est géré par une MAFIA qui reçoit les ordres venant de la nébuleuse francafrique. A Ntare Nzame! Pitié!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW