En prélude à l’organisation de la première agora opérationnelle dénommée «Forum de l’Entreprenariat et de la reconversion professionnelle» (FERP), qui se tiendra à Port-Gentil du 20 au 22 juin prochain, le directeur général du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures et le directeur général de Total Gabon, partenaire officiel de l’évènement, ont décliné les enjeux de l’évènement.

Les directeurs généraux du ministère du Pétrole et de Total Gabon posent pour la postérité devant le logo du Ferp. © Gabonreview

 

Du 20 au 22 juin 2019 prochain, la capitale économique gabonaise abritera le premier forum opérationnel pour l’entreprenariat et la reconversion professionnelle. Dans la  salle polyvalente du centre culturel Lambert Ona Ovono, le week-end écoulé, le directeur général du ministère des Hydrocarbures, représentant Pascal Houangni Ambouroue empêché, et le directeur général de Total Gabon, partenaire officiel de l’évènement, ont présenté les enjeux du Ferp à l’occasion d’un déjeuner de presse organisé à cet effet. C’était en présence du gouverneur de province, Patrice Ontina, du directeur général de l’Institut du Pétrole et Gaz, de plusieurs autorités politico-administratives et religieuses de la place et de la population portgentillaise ayant effectué nombreuse le déplacement à cet effet.

La salle polyvalente Lambert Ona Ovono était pleine de monde pour la circonstance dont les autorités venues assister à la présentation. Et photo de famille de celles-ci. © Gabonreview

Organisé sous le haut patronage du président de la République, le Ferp est en réalité la réponse de la promesse faite par Pascal Houangni Ambouroue aux populations marigoveennes au soir de la dernière campagne électorale pour juguler le phénomène du chômage qui gangrène la ville de l’or noir.

«Plateforme d’échange qui rentre dans le cadre du programme de l’égalité des chances, prônée par le chef de l’Etat, et vise à promouvoir l’accompagnement de l’initiative privée dans la commune de Port-Gentil, durement touchée par la crise», a expliqué Bernadin Assoumou Mvé, directeur général du ministère du pétrole, le Ferp est une innovation du nouveau code des hydrocarbures qui fait la promotion de l’entreprenariat dans un contexte de crise.

Outre l’objectif central, a poursuivi le directeur général des Hydrocarbures, la trame du Ferp compte trois niveaux. D’abord, l’entreprenariat qui consiste à susciter une émulation vers la création d’activités génératrices de revenus à travers des métiers faciles d’application. Ensuite, l’emploi des jeunes qui repose sur le renforcement de l’employabilité pour un meilleur accès à la vie active pour les jeunes diplômés et non diplômés. Enfin, la reconversion professionnelle qui entend faciliter l’ouverture vers de nouveaux horizons en matière d’opportunité pour ceux qui ont perdu leur emploi du fait de la crise.

Aussi, la particularité du Ferp réside-t-elle au niveau du caractère opérationnel de ce rendez-vous qui permettra aux porteurs de projets et autres demandeurs d’emplois de démarrer rapidement une activité génératrice de revenus au soir de la cérémonie de clôture.

Plus de 300 dossiers y sont attendus. Henri Max Ndong Nzue, directeur général de Total, qui se dit fier de contribuer à cette initiative a tenu à rassurer sur les seuls critères de sélection. «Ces projets vont être analysés de manière totalement anonyme. Les participants peuvent avoir la garantie de la part des autorités de Total Gabon que le choix, la sélection se fera uniquement sur la qualité des dossiers».

Faire de la ville ouvrière de Port-Gentil «une ville service», est la démarche objective du Ferp. C’est pourquoi, dans le cadre du concours entrepreneurial qui sera organisé à cet effet, plus de 100 projets de microentreprise dans les secteurs du catering, du cosmétique, de l’espace vert, du transport urbain et bien d’autres, seront financés.

De nombreux ateliers seront organisés afin de mieux appréhender la démarche proposée par le ministère du Pétrole afin de sortir Port-Gentil de la «léthargie économique» actuelle due à la crise pétrolière internationale qui l’impacte fortement.

Le forum verra la participation de près de 300 invités nationaux et internationaux à l’instar de Pascal Lorot, président de l’institut Choiseul.

 
 

1 Commentaire

  1. AZIZET MENSAH Rachel dit :

    Ce forum vient a point nomme avec la crise economise qui s’evit au gabon . Nous avons a present l’opportunité d’être formé et de travaillé a Notre propre compte.he forum va m’aidé a accquerir d’autre connaissance ; et a avoir un revenu mensuel pour aider ma famille.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW