Société minière australienne cotée en bourse, Infinity Lithium va vendre ses actifs de potasse au Gabon. Une opération estimée à plus de 1,7 milliard de francs CFA.

Vue d’une mine de potasse. © pinimg.com

 

Infinity Lithium va vendre ses actifs de potasse au Gabon. La potasse ou hydroxyde de potassium, minerai issu du mélange de carbonate de potassium et de chlorure de potassium, est utilisé comme engrais dans l’industrie agricole. Il peut aussi servir à la fabrication de divers produits allant du verre aux explosifs.

L’opération de vente de la compagnie australienne est facilitée par un contrat d’option et de vente. Celui-ci inclut un processus en trois étapes pour une contrepartie en espèces ou en actions pouvant aller jusqu’à trois millions de dollars (plus de 1,7 milliard de francs CFA).

Dans ce sens, Infinity Lithium a signé une lettre d’engagement pour la vente de sa filiale au Gabon et l’ensemble de ses actifs, à Equatorial Potash Pty Ltd (EPPL). Celle-ci, une autre compagnie australienne, détient une participation de 100% dans Mayumba Potasse SARL qui, elle, possède intégralement les projets Banio et Mamana Potash.

Pendant cette période d’option, l’acheteur est également tenu de couvrir tous les frais généraux de détention et d’exploitation au Gabon. Par ailleurs, la vente des actifs au Gabon permettra à Infinity Lithium de se concentrer uniquement sur une stratégie européenne intégrée du lithium, basée sur son projet de San Jose, en Espagne.

«Les actifs de potasse gabonais sont des gisements de potasse de haute qualité, éprouvés et présentant un grand potentiel. Infinity a déjà annoncé son intention de céder les actifs du Gabon et se concentre maintenant uniquement sur l’industrie du lithium. Elle a récemment acquis 75% du capital du gisement de lithium de San Jose, en Espagne. Cela justifie notre concentration et notre attention absolues», a déclaré le directeur général d’Infinity Lithium.

«Avoir une structure de transaction qui peut générer une réelle valeur en supprimant les coûts de possession pour le Gabon et en fournissant un effet de levier à la hausse des capitaux propres est un bon résultat», a conclu Ryan Parkin.

Un programme de forage positif dirigé par Infinity Lithium en 2017 au Gabon a permis de créer un camp et mettre en place une infrastructure dans le pays. Le programme a aussi permis à la compagnie australienne d’obtenir une convention sur l’exploitation minière pour le projet Banio et livrer une première esquisse du JORC (code de déontologie définissant des normes minimales en matière de publication des résultats d’exploration, des ressources minérales et des réserves de minerai au public).

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW