La Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cica-Ré) a réalisé un chiffre d’affaires de 51 milliards de francs CFA en fin novembre 2018. L’annonce a été faite le 7 décembre à Libreville.

Le 129e conseil d’administration, du Cica-Ré tenu le 7 décembre à Libreville. © D.R.

 

La Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cica-Ré) a tenu son 129e conseil d’administration, le 7 décembre à Libreville. Au cours de cette rencontre, les représentants des Etats membres du Cima, ont dressé le bilan de l’exercice 2018, jusqu’en fin novembre, fixant à 51 milliards de francs CFA le chiffre d’affaires de la Cica-Ré.

Le PCA de la Cica-Ré, Prisca Nlend-Koho, le 7 décembre 2018. © D.R.

«J’en sors totalement satisfaite par les résultats de l’exercice achevé en fin novembre 2018. Nous avons réalisé une performance remarquable pour une entité africaine de réassurance. Les risques et les sinistres sont maîtrisés, à ce titre-là. Je ne peux que féliciter la direction générale pour son travail», s’est réjoui le PCA de la Cica-Ré, Prisca Nlend-Koho.

Le conseil d’administration a également approuvé les comptes de l’exercice 2018 et a validé  le budget de l’exercice 2019, calibré sur les perspectives de développement de la compagnie, conformément au plan stratégique 2009-2020, mis à jour pour la période 2018-2020. L’une des visions ayant suscité l’intérêt des administrateurs au cours des travaux de Libreville concerne l’augmentation du capital de la Cica-Ré à 50 milliards de francs CFA, dont 10 milliards par incorporation de réserves et 20 milliards par apport en numéraire. «La session légale prendra effet à partir du 20 décembre 2018, en ce qui concerne ce plan de développement de la Cica-Ré. Ce renforcement de l’assise financière de la compagnie vise à conforter la présence du réassureur sur le marché africain», a indiqué Prisca Nlend-Koho.

La Cica-Ré est un réassureur communautaire de la Cima en activité depuis 34 ans. Elle a été créée en 1981 par les douze Etats membres de la zone franc d’alors, à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW