Les agents de la sûreté des installations portuaires reçoivent depuis lundi 21 mai dernier, à Libreville, à travers un séminaire, une formation leur permettant de renforcer leurs connaissances et leurs méthodes pour une lutte efficace contre les trafics et le terrorisme en milieu maritime et dans le domaine portuaire.

Ces travaux qui s’articulent autour de douze modules devront s’achever le vendredi 25 mai prochain. Il s’agit de ce fait de donner une formation spécialisée à ces agents afin de leur permettre de mieux utiliser le code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires. Des outils de travail qui sont entrés en vigueur au Gabon en Juillet 2004, mais qui avaient été adoptés après les attentats de New York (USA) sur les tours jumelles, le 11 septembre 2001.

Ce séminaire est d’autant plus important, selon l’appréciation des participants, que la sûreté du transport maritime est un enjeu important en termes de protection de l’activité économique mondiale.  La piraterie, le vol à main armée, l’immigration clandestine, le trafic des stupéfiants par la voie maritime, sont autant de maux que devront essayer de juguler avec efficacité les séminaristes.

Selon le Secrétaire général du ministère des Transports, Jonas Lolo Mvou, qui prenait part au lancement des travaux de ce séminaire, « depuis quelques années, le nombre d’actes terroriste perpétrés contre les navires et les installations portuaires, a considérablement augmenté et ils deviennent de plus en plus violents». Une situation qui, a-t-il poursuivi, «a pour effet de remettre en cause les efforts fournis par la communauté internationale en vue de sécuriser le transport maritime et le commerce international».

Soulignons que cette formation devra permettre aux participants de comprendre les fondamentaux de la sûreté maritime et les enjeux maritimes du code IPS et du commerce international, avoir des aptitudes suffisantes pour s’acquitter des tâches de CSO, SSO, PFSO, acquérir la capacité à élaborer une évaluation de la sûreté d’une installation portuaire ou d’une plateforme pétrolière.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW