Participant à la mission Corymbe, visant à renforcer la sécurité dans le Golfe de Guinée, le porte-hélicoptères mistral effectue une escale de 5 cinq jours au Gabon. Le navire va assurer des exercices militaires conjoints entre les éléments de l’armée gabonaise et ceux de l’armée française.

La PHA Mistral, le 18 février. © Gabonreview

 

Les images des bâtiments du bateau. © Gabonreview

Invités par l’ambassadeur de France au Gabon, Philipe Autie, le vice-président de la République, le Premier ministre et le ministre de la Défense ont assisté, le 18 février à Libreville, à une démonstration du porte-hélicoptères amphibie PHA Mistral.  Le PHA Mistral et le patrouilleur de haute mer (PHM) effectuent une escale de cinq jours à Libreville et Port-Gentil, dans le cadre de la mission Corymbe. Celle-ci vise à renforcer la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée.

Durant son escale, le PHA mistral permettra le déroulement d’exercices militaires conjoints entre les éléments de l’armée gabonaise et ceux de l’armée française. L’initiative a été saluée par le vice-président de la République. Elle «témoigne de l’excellence de relations de coopération  entre le Gabon et la France», é déclaré Pierre Claver Maganga Moussavou. L’ambassadeur de la France au Gabon voit en cette opération, «la contribution de la France dans les efforts de sécurisation du Golfe de Guinée en proie à toute sorte de trafics des bandes armées».

Un bâtiment stratégique pour la sécurité maritime

Deuxième navire le plus important de la marine française, le PHA Mistral a une longueur de 199 mètres et 32 mètres de largeur. Doté d’un équipage de 177 marins et un état-major embarqué, le PHA Mistral a une capacité de déplacement de 21 500 tonnes pour une vitesse de 19 nœuds avec et des troupes de 400 à 900 soldats.

Le navire est équipé d’un bâtiment amphibie, un bâtiment de commandement, un hôpital et un bâtiment porte-hélicoptères. Le bâtiment amphibie dispose de 4 chalands de transports de matériel, 2 engins de débarquement amphibie rapide, un hangar véhicules de 2560 m2 sur deux ponts desservis par une rampe intérieure.

Le bâtiment de commandement dispose quant à lui, d’un poste de commandement capable d’accueillir tout type d’état-major. La capacité du bâtiment-hôpital correspond à celui d’une ville de 10000 habitants. Étendu sur 750 m2 de pont, il comprend 2 blocs opératoires, une salle de radiologie et 69 lits, dont 19 médicalisés. Le bâtiment porte-hélicoptères s’étend sur 5200 m2 de pont d’envol, pour une mise en oeuvre simultanée de 6 hélicoptères sur 6 spots. Il dispose également de 1800 m2 de hangars reliés au pont d’envol par 2 plates-formes élévatrices de 13 tonnes.

Grâce à ses caractéristiques techniques, le PHA Mistral a la capacité de projeter des troupes et véhicules de la mer vers la terre, mais aussi de mener des opérations de secours aux populations frappées par un sinistre. Sa modularité  lui permet d’embarquer un état-major et de mettre en oeuvre un poste de commandement de forces interarmées pour la conduite d’une opération nationale multinationale depuis la mer.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW