Le Gabon a opéré au cours de l’année 2019 un recul en termes de garantie de la sécurité pour ses citoyens. Il se classe à la 3e place mondiale et au 1er rang des pays africains où on se sent le plus en danger, dans le rapport annuel «Global Law and Order» de l’institut Gallup, avec le score global de 53 points sur 100.

Seuls 35% de la population gabonaise fait confiance à police nationale selon l’institut Gallup. © D.R.

 

Le Gabon, pays stable et un des plus prospères d’Afrique, selon ses dirigeants, ne parvient plus à rassurer sa population en termes de sécurité. Selon les résultats du sondage de l’Institut Gallup, sur le sentiment de sécurité des populations du monde et sur les expériences personnelles en matière de criminalité et d’application de la loi, réalisé dans 142 pays, le Gabon se positionne à la 140e place des États sécurisés. Il se classe au 3e rang des Nations les plus dangereuses du monde et au 1er rang sur le contient devant le Liberia et l’Afrique du Sud.

Selon l’indice de la loi et de sécurité 2019, sur les 1,8 million d’habitants au Gabon, seuls 35% de la population fait confiance à police nationale et ont déclaré se sentir en sécurité dans le pays, lorsqu’ils marchent seuls la nuit dans leur ville. Les 65% restant éprouveraient de la méfiance pour leur police, dont les agents sont indexés dans le 10e Baromètre mondial de la corruption Afrique 2019, comme les plus corrompus au même titre que les membres du gouvernement.

Le top de cinq des pays africains les plus dangereux se décline ainsi : Gabon (3e), Libéria (4e), Afrique du Sud (5e), Tchad (6e), Ouganda (7e), Namibie (7e ex æquo), Botswana (7e ex æquo). Du côté des pays sécurisés, Singapour est en tête du classement des pays sécurisés, comme il l’était en 2017, avec une note de 97 sur 100. Il est suivi du Tadjikistan, Émirats arabes unis, de la Norvège et de la Suisse.

 
 

7 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    On a même dépassé le Nigéria, pays de naissance d’IBUBU. Comme quoi, un virus MORTEL comme IBUBU est un très grand danger pour le peuple gabonais. A Ntare Nzame !!!

  2. Gayo dit :

    Dans les faits le Gabon n’est pas aussi dangereux que ça. Ce score signifie simplement que le pays a les dirigeants parmis les plus illégitimes, les plus rejetés par leur population à tel point qu’il n’y a plus aucune confiance. Remarquez que ces chiffres rejoignent ceux de l’élection présidentielle de 2016 où 65% des gabonais ont rejeté le système qui les fait tant sentir en danger en faveur d’une opposition représentée par Jean Ping qui a obtenu plus de 65% de suffrage jusqu’à ce que Haut-Ogooué opère son miracle grâce à la fraude. Pour dire que ces chiffres sont influencés par la profonde lassitude des gabonais fasse au système Bongo. Faites partir Ibubu et vous verrez que l’espoir qui naitra amenera le Gabon très loin de ce mauvais score l’année prochaine. C’est Ibubu qui sape le moral.

  3. Mezzah dit :

    Encore et toujours la corruption qui gangrène le pays.
    Comment imaginer que les investisseurs soient attirés dans un tel contexte. Voilà une des raisons du taux très élevé du chômage.

  4. ENDUNDU dit :

    ooooooooh, mon pauvre pays le Gabon, jadis havre de paix, devenu de nos jours sanctuaire de l’insécurité. L’envers du décor….

  5. moundounga dit :

    Bjr. Même l’Afrique du Sud est derrière nous!tchoouo. Amen.

  6. bill ngana dit :

    Les faits vécus quotidiennement par les Gabonais (ne fût-ce qu’à Libreville) confirment très bien les termes de ce rapport. J’ai encore en mémoire la déclaration du président du syndicat de la magistrature, à propos de la corruption au sein du corps des magistrats. Il disait, lui aussi, la même chose au sujet de ses camarades, même s’il a voulu s’en expliquer. Finalement, aux policiers et membres du gouvernement dont parle l’Institut Gallup, il faut ajouter divers autres corps de métier… Julien Nkoghe Bekalé lui-même a dit la même chose récemment, ce qui signifie que nos dirigeants connaissent bien l’existence de ce fléau : pourquoi n’y a-t-il donc pas de réaction officielle forte et énergique ?

  7. Mindze dit :

    INSECURITE C’EST LE GABON
    VIOLS EN TOUT GENRE C’EST LE GABON
    VOLS DES BIEN PUBLICS C’EST LE GABON
    CRIMES RITUELS C’EST LE GABON
    LA LISTE TROP LONGUE POUR UN SI PETIT PAYS!!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW