L’humoriste et comédien gabonais a récemment été distingué parmi les 50 célébrités qui font le cinéma africain ces dernières années.

Serge Abessolo, récompensé parmi les 50 célébrités du cinéma africain. © D.R.

 

Un mois après la sortie officielle en salle de «Si loin… si près», son premier film en tant que producteur, Serge Abessolo a reçu un trophée, dimanche 24 février, en marge du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Si cette distinction n’a pas directement un lien avec le film réalisé par Saturnin Ayenouet, elle n’en est pas loin. D’autant que les Celebrities Days, dont la 2e édition a eu lieu cette année, récompensent le travail et la constance des acteurs culturels du continent. Or, selon les organisateurs de cette compétition, l’humoriste et comédien gabonais fait partie des 50 comédiens africains qui font bouger le cinéma depuis plusieurs années.

De «Orega» (1999) à la série télévisée «Aimé malgré lui» (2015), en passant par la «Dolé» (2000), «L’Ombre de Liberty» (2005) et «La parfaite inconnue» (2012), le travail de Serge n’est visiblement pas passé inaperçu aux yeux de ses pairs. «Ce prix, estime le récipiendaire, est une reconnaissance du travail des acteurs qui, le plus souvent, sont plus mis en lumière que les réalisateurs».

«Chez nous, on dit plus facilement le «Collier du Makoko» de Henri Joseph Koumba qu’autre chose. Pourtant, le spectateur, le cinéphile qui paie une place au cinéma vient pour voir le jeu des acteurs, car sans acteurs, pas de films. Le Fespaco, par le biais de Madame Georgette Paré, a bien fait de créer  cette soirée se reconnaissance et de récompenses dédiée aux acteurs les plus en vue ces dernières années, qui vont de Sidiki Bakaba, à Eric Ebouaney, Isac de Bankoley, Nacky Sy Savané, en passant par Aissa Maiga et bien d’autres, dont le modeste Serge Abessolo», réagit le showman gabonais.

 
 

2 Commentaires

  1. Josephine Ntyam dit :

    Bravoooooo!!!

    Encouragements très sincères! Merci,pour nous avoir rendu heureux!!!

  2. Serge ABESSOLO dit :

    Merci beaucoup

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW