Arrivé à Lorient (D2 française) à l’été 2018 en tant qu’amateur, Wilfried Ebane a franchi un cap. Conforté par ses prestations avec l’équipe réserve du club, le latéral de 26 ans a signé, le 5 février, un contrat professionnel jusqu’en 2020.

L’international gabonais de 26 ans a signé un contrat professionnel avec Lorient. © letelegramme.fr

 

Jusqu’ici amateur avec Lorient (D2 française), Wilfried Ebane a signé un contrat professionnel avec les Merlus, le 5 février. Le Gabonais de 26 ans se voit récompenser de ses bonnes prestations avec l’équipe réserve, évoluant en National 2 (championnat de 4e division française).

Arrivé au club à l’été 2018, pour renforcer la réserve, le latéral gauche a tout de même disputé trois matchs avec les professionnels (en Coupe de la Ligue). Ses prestations à son poste, avec la réserve et l’équipe première, ont convaincu le club de lui offrir un contrat professionnel jusqu’en juin 2020. Il portera le numéro 28.

L’ancien défenseur d’Akanda FC (D1 gabonaise) évoluait en 2017-2018 à Locminé (National 2) où il a disputé 25 matches pour 1 but marqué. La signature de son contrat professionnel est un rêve devenu réalité. D’autant qu’il aurait pu quitter Lorient au dernier mercato d’hiver.

«J’ai eu des sollicitations d’un club turc, d’un autre en Belgique mais j’ai préféré rester à Lorient où je me sens bien, où j’ai la chance de côtoyer de bons joueurs et de bons entraîneurs. C’est un rêve pour moi de passer pro et je me dis qu’il y aura toujours des ouvertures pour jouer avec l’équipe», a confié le Gabonais à letelegramme.fr.

Désormais, Wilfried Ebane veut faire son trou en club, où il devrait avoir sa chance avec l’équipe première, confrontée à une pénurie de défenseurs. Ce dernier espère également être de la partie avec le Gabon pour l’ultime match qualificatif de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, face au Burundi, en mars prochain. Le joueur compte trois sélections avec les Panthères.

 
 

No comments

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW