La commune d’Akanda vient de créer sa société de transport en commun. Trans Akanda desservira cinq lignes à partir de la Cité des Ailes. Ses bus seront gratuits pour les personnes âgées de plus de 65 ans et les femmes enceintes bénéficieront d’une réduction de 50%. 

Capture d’écran de la bande annonce de Trans Akanda présentant les bus de sa flotte. ©
Gabonreview

 

En attendant que le projet de création de la Société Trans-URB, adopté en Conseil des ministres, le 13 Juin, soit effectif, comme promis, ce mois d’août à Libreville et dans les communes voisines pour appuyer la Sogatra ; à Akanda, la municipalité a pris les devants. Elle a créé sa société de transport, Trans Akanda. Sa vocation est d’apporter un peu plus de solutions de mobilité aux habitants et participer à l’amélioration de l’offre de transport dans cette commune.

Selon la bande annonce diffusée sur la toile, Trans Akanda dispose des bus d’une vingtaine de places, avec une connexion Wi-Fi gratuite pour les clients. Le payement des tickets d’accès à bord se fera aussi bien par mobile money que par des formes classiques. Si le client opte pour le ticket électronique (E-badge), il sera automatiquement débité sur le terminal installé dans le bus.

Trans Akanda desservira cinq lignes. Elles partiront de la Cité des Ailes pour le reste de la commune : Okala, Carrefour Gigi, Carrefour Delta, Cité Amissa, Sherko, CHU, Stade de l’Amitié, Premier Campement et Cap Estérias. Les bus de Trans Akanda seront gratuits pour toutes les personnes de plus de 65 ans sur présentation d’une pièce d’identité. Les femmes enceintes, quant à elles, bénéficieront d’une réduction de 50% sur présentation d’un certificat de grossesse valide.

 
 

3 Commentaires

  1. diogene dit :

    L’âge de la retraite est fixé à 60 ans, sauf dans la république autonome d’Akanda où elle est apparemment et illégalement passée à 65 ans.

    Suis je en droit de soupçonner un copier coller de bureaucrate incompétent sur une règle obsolète et antique d’une norme sociale française ?

    Sinon, je félicite l’effort de développement des transport en commun qui nous font cruellement défaut.

    • Paul Bismuth dit :

      Je ne vois pas trop où il est marqué que 65 ans est l’âge de départ à la retraite à Akanda. Mais il est vrai qu’on peut se demander pourquoi ne pas avoir retenu l’âge de 60 ans au lieu de 65 ans. Parce que pour nos seniors à la retraite cela pourrait constituer un geste social fort, surtout qu’ils devront bientôt accepter des decotes sur leur pension.

  2. Okoss dit :

    Excellent. C est ce que veut le peuple. Fini le vol et le management.
    Puisse celà inspirer Owendo qui me semble plus riche et Ntoum ou les contrôles de police arrivent maintenant à Bikele et Bizango sans qu on dise pkoi?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW