Le ministère des Transports a lancé, le 22 août à Owendo, l’opération d’immatriculation des voitures de train. Une initiative qui vise renforcer le contrôle du secteur ferroviaire, en vue de freiner la fréquence des accidents sur la voie ferrée.

Le ministère des Transports procède à l’immatriculation des wagons des trains.
© Gabonreview

 

Le Gabon a décidé de renforcer le contrôle du secteur ferroviaire, fréquemment secoué par les déraillements de train. Le ministère des Transports a lancé, le 22 août à Owendo, l’immatriculation des voitures de train. Cette opération permettra d’avoir l’identité, la provenance, le concessionnaire du wagon, ainsi que sa date de mise en circulation.

«L’immatriculation s’inscrit dans le cadre de la régularisation et de la réglementation des activités ferroviaires, la nécessité de ce processus nous permet d’identifier chaque véhicule ferroviaire», a expliqué le ministre des Transports. «Nous constatons que le parc de véhicules ferroviaires a évolué à près de 3000. Il était nécessaire pour nous de poser cette action afin de constituer très prochainement un registre national», a affirmé Justin Ndoundangoye, relayé par agenceecofin.com.

Réalisée avec l’appui technique de Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) et la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), entre autres, cette opération dotera chaque wagon d’une fiche de vie pour en suivre le niveau de maintenance. Ce qui, à terme, vise à limiter les accidents sur la voie ferrée.

«L’urgence est de mettre un ensemble de moyens humains et techniques permettant d’éviter ou de diminuer les conséquences. Le principal défi est de juguler la récurrence des accidents sur la voie ferrée, tout en poursuivant les chantiers de modernisation, notamment le programme de remise à niveau de la voie ferrée», a indiqué le ministre des Transports.

L’immatriculation des wagons s’inscrit dans le cadre du Programme de remise à niveau de la voie (PNR). Lancé il y a un mois et demi, cet ambitieux programme a déjà englouti 250 millions de francs CFA.

 
 

1 Commentaire

  1. wango dit :

    Mais tous ces équipements ont déjà des fiches de vie, comment les enttetiens sur ces équipements se passent , en plus ils sont codifiés dans la gmao.
    C’est de la distraction ça

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW