L’Hôtel de Ville a récemment décidé de prélever une taxe sur chaque billet délivré par les agences de transport terrestre exerçant à Libreville. Conséquence : le prix du voyage a été revu à la hausse pour tous les trajets au départ de la capitale.

Major Transport, un des plus importants transporteurs terrestres interurbains au Gabon. © D.R.

 

Partir de Libreville pour l’intérieur du pays revient désormais plus cher. Depuis quelques jours, en effet, les voyageurs sont contraints de payer 500 francs CFA en plus, sans compter les frais liés au nombre ou au poids de leurs bagages. Pour chaque tonne de marchandise, les sociétés de transports sont quant à elles tenues de payer 1000 francs. À l’agence Major Transport au PK 7 ou à Transporteur Voyages à l’ancienne gare routière, l’on assure que «c’est la loi».

La décision d’augmenter le prix des tickets n’émane pas des transporteurs, mais plutôt de la mairie de Libreville qui cherche à faire plus de revenus, vraisemblablement dans le but de réaliser ses nombreux projets pour la commune. Seulement, cette nouvelle imposition ne fait pas l’unanimité auprès des voyageurs et encore moins auprès des agences qui craignent une récupération de la part des transporteurs illégaux appelés «clandos».

Pourtant, à l’Hôtel de Ville, l’on soutient que si elle est utile à l’amélioration du cadre de vie des Librevillois, la «Taxe sur passagers», qui est également prélevée dans le transport maritime et fluvial, est légale. Elle est conforme à la loi des finances rectificative de 2009 et aux différents conseils municipaux tenus ces dernières années, jusqu’à celui de juillet 2019 avec à sa tête Léandre Nzué.

«Tout embarquement de passagers ou de marchandises à destination de l’intérieur du Gabon ou à l’international est subordonné à l’acquittement de cette taxe», indique une note de la mairie de Libreville qui précise que «les contrôles seront effectués sur les véhicules de transport en commun de passagers ou de marchandises à la sortie de Libreville, au PK 12». Des amendes sont prévues pour les contrevenants.

 
 

3 Commentaires

  1. Okoss dit :

    Chez les autres on perçoit des améliorations.alors que chez nous c est la dégringolade.
    Pourquoi donc ajouter des taxes ????
    Pour payer des salaires toujours à la hausse de tous ces vampires ???
    Y en a vraiment marre.
    Est ce que quelqu un peut m expliquer le manque \baisse de pression d eau dans tout lbv.13 bar au départ de Ntoum et seulement 3 bar dans les pk#$%^&@$.C est très honteux et la à exiger aux usagers d acheter les surpresseurs…quelle honte.
    Le gouvernement attend quoi pour taper du point sur la table??Veolia est parti non!@@@
    C est la Mr le ministre des eaux et électricité que vous serez jugé, non sur votre promptitude d accompagner le DCPR dans votre province

  2. ruphin dit :

    Il est bien vrai que selon la loi de finance rectificative 2009, la taxe sur les bagages des voyageurs avait été instituée toutefois, il serait mieux également que celle ci participe effectivement au rayonnement de nos cités…et que cette dernière ait pour seules bénéficiaires, nos populations.Nous sommes dans un contexte économique très difficile, imposer des taxes, c’est très bien car,elle se résume comme étant, la participation de tous pour un développement souhaité pour tous et qui devrait amener tout le monde à comprendre la nécessité de fournir véritablement des efforts surtout en ce qui est de la gestion des biens collectifs…

  3. Citoyen dit :

    Augmentation des taxes pourquoi faire? Libreville “les odeurs” demeure la ville la plus sale du monde. Les routes sont cabossées. Incapable de construire des jardins publics, des médiathèques, aires de jeux,etc, la mairie de LBV nous expose aux odeurs des immondices qui arborent nos minables rues.

    Si vous avez besoin d’argent pourquoi ne pas surtaxer les “bourgeois administratifs parasitaires”(BAP) qui ont pillé le Gabon et qui continuent de l’enfoncer dans le gouffre au lieu de vous en prendre aux petits opérateurs économiquement faibles.
    Mettez en place une surtaxe d’habitation et une surtaxe foncière pour les BAP (y compris vous mêmes). Et vous verrez!

    Vous qui êtes si courageux (avec les faibles) ESSAYEZ AVEC LES GROSSES LEGUMES!!! VOUS êtes des blagueurs avec vos lois et taxes injustes!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW