GR

Afriland First Bank a obtenu le 3 juillet l’agrément de la Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale. La structure bancaire est dorénavant autorisée à exercer, à travers sa filiale Afriland Bourse & Investment, les opérations de bourse dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Afriland First Bank a obtenu le 3 juillet, l’agrément de la Cosumaf pour les activités boursières en zone Cemac. © D.R.

 

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) enregistre l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le segment bourse. Afriland First Bank a obtenu le 3 juillet l’agrément de la Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale (Cosumaf). La structure bancaire est dorénavant autorisée à exercer, à travers sa filiale Afriland Bourse & Investment, les activités boursières sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

L’activité d’Afriland Bourse & Investment consistera précisément à la gestion d’actifs financiers. Elle projette également d’opérer dans l’ingénierie financière, l’intermédiation financière, prestations de services d’investissements et toute autre activité financière. Dans ces différents domaines, Afriland Bourse & Investment se propose d’offrir à sa clientèle entreprise et institutionnelle une alternative de financement par des levées de fonds sur les marchés financiers, tout en offrant des produits d’investissements et de placements aux particuliers.

Afriland Bourse & Investment sera dirigée par Pierre Kammogne. Diplômé en sciences de gestion de l’Université catholique d’Afrique centrale et de l’Institut des techniques économiques et comptables de Paris, le nouveau directeur général, d’origine camerounaise, cumule près de 20 ans d’expérience dans le milieu bancaire.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire