mdas

 

La somme astronomique de 3,8 milliards de francs CFA aurait été exigée par les Panthères du Gabon au titre de primes de qualification en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can). Le gouvernement et la présidence ont finalement proposé un autre système de rémunération, avec des primes moins importantes jusqu’aux quarts de finale.

Jeune Afrique a révélé, le 10 janvier 2021, le détail des primes astronomiques réclamées par les Panthères du Gabon pour la participation à la Can 2021. © Facebook

 

Apparue au grand jour durant le stage de préparation à Dubaï, l’affaire des primes de participation à la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021 des Panthères du Gabon a fait grand bruit. Et l’on comprend mieux pourquoi, après avoir pris connaissance des sommes en jeu contenues dans les éléments sur lesquels Jeune Afrique a mis la main, le 10 janvier. Selon le document de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) intitulé ‘’Can 2021 proposition de primes par l’encadrement technique des Panthères’’, épluché par l’hebdomadaire panafricain, le montant réclamé par les joueurs de la sélection est exorbitant.

Ils exigent les «primes de regroupement (855 millions de FCFA), par match gagné en phase de groupe (1,32 milliard de F CFA) puis pour les huitièmes de finale (550 millions de F CFA) et les quarts (1,1 milliard de F CFA). L’appétit des membres de la sélection – les joueurs, le staff, le sélectionneur (Patrice Neveu) et le manager général (Pierre François Aubameyang, le père du joueur Pierre-Emerick) –est sans limites. Ils exigent ainsi la somme astronomique de 3,8 milliards de F CFA pour une qualification en quarts de finale, soit cinq fois la moyenne des autres équipes africaines et plus que le montant attribué par la CAF au vainqueur de l’épreuve ! Autre exigence incongrue : le staff, y compris les intendants et les kinésithérapeutes, demande la même somme que les joueurs et, pire encore, le sélectionneur et le manager général, eux, exigent le double», a révélé Jeune Afrique.

Ali Bongo dit niet

Et le média d’ajouter : «Face à ces demandes démesurées, le gouvernement et la présidence ont proposé un autre système de rémunération. Notamment des primes moins importantes pour l’encadrement technique et médical et des montants globaux revus à la baisse jusqu’aux quarts de finale. En revanche, si les Gabonais allaient plus loin dans la compétition, une partie du cash price donné par la Caf serait distribuée directement aux membres de la sélection». Une décision à laquelle semble se plier les joueurs, puisqu’ils ont accepté de quitter Dubaï et rallier le Cameroun pour prendre part à la Can.

L’on ne peut que s’étonner des exigences de Pierre-Emerick Aubameyang et ses coéquipiers, au moment où le pays traverse une des pires crises économiques de son histoire. Ce d’autant que pour les cadres de la sélection, ces primes représentent du pipi de chat comparées à leurs salaires en club. Un effort de leur part aurait été la bienvenue en cette période de vaches maigres. Heureusement, Ali Bongo et son gouvernement ont pu dénouer ce nœud gordien et éviter au contribuable de dépenser autant d’argent pour une sélection qui n’a pas toujours montré des gages de sérénité.

 
GR
 

10 Commentaires

  1. aze dit :

    Quelle pire crise qui empechent quoi ?
    En plus on sait ou est l’argent …

  2. Yvette Ndong dit :

    Can 2021 : Les Panthères du Gabon réclamaient 3,8 milliards FCFA pour une qualification en quarts de finale. PITIÉ !!!

  3. Chris dit :

    C’est beau le patriotisme! Quand le sport prône ses valeurs pour les générations futures! Malheureusement, c est devenu une norme mondiale. Ces gens n’ont plus de notions des valeurs à véhiculées. Ils ne s’identifient plus à leurs pays d’origine ni à qui que ce soit. Merci au dieu Dollar et à ses disciples.

  4. Gayo dit :

    Des gabonais qui font un travail de mercenaire pour leur propre pays. On peut comprendre pour Neveu qu’il s’en foute de l’état de notre pays et ne pense qu’à lui. Il est Français et est au Gabon pour se faire de l’argent. Aubameyang n’est certainement pas un modèle de patriotisme et est certainement plus Français que gabonais avec un goût démesuré pour le luxe. On peut plus facilement arriver en finale d’une CAN et la gagné avec des leaders comme Sadio Mané du Sénégal, qui servent les pays ou ils sont nés et ou ils ont grandi qu’avec les mercenaires qui composent l’équipe du Gabon.

  5. Loko dit :

    C’est vraiment pathétique…

  6. Cheriph Angoundou dit :

    Chers rédacteurs évitez de vous moquez du lecteur. Quelle crise économique Quand les grands détournements du gouvernement sont connu.si chaque voleur du contribuable pouvait rembourser même 50% de ses détournements on parlerait pas de dette extérieure.
    Mais nos Panthers là aussi, depuis combien d’années vous donnez la Tension aux supporters ?aujourd’hui vous parlez de primes…
    Chacun vois son intérêt. Avec le copil-bussiness etc…

  7. Éternité dit :

    Pathétique !!!
    Bref ils sont justes des mercenaires et n ont rien de gabonais!

    Petites personnes qu ils sont, quelque soit votre résultat vous êtes voués aux gémonies et à la Damnatio memorae

  8. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Manifestement le rédacteur de ce texte n’a pas du tout confiance aux panthères. la dernière phrase du dernier paragraphe en dis long. Qu’a cela ne tienne nous savons tous qu’a GABAO la « surenchère » est le sport national et cela dans n’importe quel domaine. Soit pourquoi « les autorités » ont attendues aussi longtemps pour régler l’affaire de ces primes là. Nous rappelons quand même que l’équipe est qualifié pour ainsi dire depuis 2021. A l’époque la proposition ci après:( » le gouvernement et la présidence ont proposé un autre système de rémunération. Notamment des primes moins importantes pour l’encadrement technique et médical et des montants globaux revus à la baisse jusqu’aux quarts de finale. En revanche, si les Gabonais allaient plus loin dans la compétition, une partie du cash price donné par la Caf serait distribuée directement aux membres de la sélection») aurais eue un impact susceptible de faire des ajustements et arriver à un compromis plus raisonnable. Dire tout de go comme cela que l’équipe ne présente pas des gages de sérénité c’est tout simplement irrespectueux. Amen.

  9. Germain MBA dit :

    C’EST UNE EQUIPE A L’IMAGE DU PAYS QU’ILS REPRESENTENT. 3.8 MILLIARDS C’EST PLUSIEURS FAMILLES GABONAISE QUI PEUVENT AVOIR ACCES A L’EAU. C’EST DES ECOLES, DES MEDICAMENTS. C’EST CA LES PRIORITES. LE FOOT NE RAPPORTE RIEN A CE PAYS. IL SERONT ELIMINES EN 8EME DE FINALE. WAIT N SEE

  10. H dit :

    Juste parce vous joué au ballon vous voulez toucher des primes énormes MDR… Après c’est pour perdre et nous donner la tension 😂

Poster un commentaire