mdas

 

 

Le gouvernement a décidé de rationner le carburant au Gabon. Dans une note datée du 29 juin, le ministre du Pétrole interdit aux industriels de s’approvisionner en station-service tandis que dans une autre datée du même jour, il limite la vente des carburants en station-service à un volume maximal de 100 litres par clients.

Au Gabon, seuls les ménages sont autorisés à s’approvisionner en station-service. © D.R.

 

Dans une note adressée aux directeurs généraux des sociétés de distribution des produits pétroliers le 29 juin, le ministre du Pétrole et du gaz annonce l’«interdiction aux industriels de s’approvisionner en station-service». Vincent De Paul Massassa justifie cette mesure par la politique de stabilisation des prix des produits pétroliers qui selon lui, est «exclusivement destinée aux ménages». Selon certaines indiscrétions la prise de cette mesure entre dans le cadre de l’accord avec le Fonds monétaire international (FMI) qui a conseillé au Gabon de relever graduellement d’ici la fin de l’année la subvention du carburant en commençant par les entreprises avant de toucher «la classe supérieure».

Le ministre du Pétrole invite les directeurs généraux de TotalEnergies Marketing Gabon, Petro Gabon, Vivo Energy, Ola Energy et Gab’Oil à «prendre toutes les dispositions nécessaires afin de suspendre l’approvisionnement des industriels dans les stations-services». Il leur demande tout aussi d’installer de hauteur aux entrées et sorties des stations-services pour empêcher les grumiers et autres gros consommateurs de s’y approvisionner. «Vous veillerez à vous assurer que grâce à des dispositifs amovibles, seuls les camions citernes de distribution des produits pétroliers accèdent à vos stations-services», a-t-il indiqué.

Si Vincent De Paul Massassa précise que les modalités pratiques de ces installations se feront en collaboration avec la Direction générale des hydrocarbures (DGH), dans une autre note, il portait à la connaissance des directeurs généraux des sociétés de distribution des produits pétroliers que «la vente des carburants en station-service est limitée à un volume maximal de 100 litres par clients».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire