FAITS DIVERS

Fait divers : un corps sans tête à Yos près de Bitam

Fait divers : un corps sans tête à Yos près de Bitam

Un corps appartenance certainement à Laurent Zué Allogo Mba, 58 ans, chasseur, disparu depuis quelque temps, a été retrouvé, adossé à un baobab et sans tête, dans la forêt de Mbafane, à une vingtaine de kilomètres de Yos, un village près de Bitam (Nord).

 
 

Des clandestins en uniforme militaire

Des clandestins en uniforme militaire

Florentin Ngomo Assoumou, Gabonais, sergent chef en service à la Sécurité pénitentiaire à Libreville serait un passeur d’immigrants clandestins auxquels il distribuait des uniformes militaires.

 
 

Les coups de feu de la jalousie

Les coups de feu de la jalousie

Emmanuel Ona Mezui, gabonais, 30 ans, profession tailleur, a ouvert le feu sur sa compagne, le 10 avril dernier dans le deuxième arrondissement d’Oyem dans le Woleu-Ntem. Il soupçonnait celle-ci d’une relation avec son ex-amant, géniteur de ses deux enfants.

 
 

Deux corps sans vie, découverts deux jours après l’accident

Deux corps sans vie, découverts deux jours après l’accident

Deux morts ont été enregistrés dans un accident qui s’est produit, le 10 avril, dans la zone de Ndjolé-Bifoun. Les deux dépouilles mortelles n’ont été retrouvées que quelques jours plus tard en début de décomposition.

 
 

Daniel Ona Ondo, la presse et les assassins bavards

Daniel Ona Ondo, la presse et les assassins bavards

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Daniel Ona Ondo, a dernièrement assigné en justice deux journalistes ayant relayé les aveux des assassins de son adversaire aux législatives de 1996. Le compte-rendu du procès.

 
 

Arnaque immobilière de 800 millions de francs CFA

Arnaque immobilière de 800 millions de francs CFA

De nombreux Gabonais qui avaient fait confiance à un promoteur immobilier bénéficiant de l’onction du ministère de l’Habitat ont perdu leurs placements et se retrouvent sans les maisons promises dans la zone d’Angondjé. Si l’arnaqueur est actuellement aux arrêts, l’impassibilité du ministère de l’Habitat suscite quelques interrogations.

 
 

Des traficoteurs de balances sur le plateau judicaire

Des traficoteurs de balances sur le plateau judicaire

Le tribunal de Libreville, qui siégeait en correctionnel, a renvoyé au 10 mai prochain le procès des commerçants prévenues pour trucage des balances de pesée des denrées et marchandises. Ils ont été en effet pris en flagrant délit, par le procureur de la République, lors d’une descente sur le terrain, le 25 février 2012.

 
 

Transes et psychoses dans les établissements scolaires du Gabon

Transes et psychoses dans les établissements scolaires du Gabon

Le phénomène des transes est devenu, depuis quelques mois, un phénomène récurent dans les établissements scolaires de Libreville comme dans ceux de l’intérieur du pays.

 
 

Bébêtes à poil dans la ville : maléfices ou déraillages ?

Bébêtes à poil dans la ville : maléfices ou déraillages ?

Ça commencerait presque à donner l’impression d’une mode nouvelle et déjantée, alors qu’il ne s’agit sans doute qu’un regain d’attention sur des pratiques qui oscillent entre dérapages mentaux et exhibitionnismes rituels. Il n’empêche que les témoignages de scènes ahurissantes mêlant nudité et attitudes stupéfiantes se multiplient à Libreville.

 
 

Assassinat à la cité de la Démocratie du chef du garage présidentiel

Assassinat à la cité de la Démocratie du chef du garage présidentiel

Responsable du parc automobile de la présidence de la République gabonaise, Jean Louis Coulon a été retrouvé mort au volant de sa voiture, le 27 mars dernier. Tout indique qu’il s’agirait d’un assassinat perpétré et mis en scène par des professionnels, depuis son domicile à la cité de la Démocratie.