SOCIÉTÉ

Le suivi-évaluation des partenaires marocains de la CNAMGS

Le suivi-évaluation des partenaires marocains de la CNAMGS

Deux jours durant, les partenaires marocains de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garanti sociale (CNAMGS) ont séjourné à Libreville, en vue du suivi des cas ayant été évacués et traités au Maroc mais aussi de l’évaluation des plateaux techniques des diverses structures médicales affiliées à cette structure.

 
 

Les réseaux illicites du braconnage, le programme scolaire Globe et Daniel Clune

Les réseaux illicites du braconnage, le programme scolaire Globe et Daniel Clune

Une délégation conduite par Daniel Clune, premier sous-secrétaire d’État adjoint américain, est arrivée le 2 avril Libreville dans le cadre d’un atelier qui prendra fin le 6 avril et porte sur les réseaux illicites du braconnage. La délégation a visité, ce même jour, le lycée d’application Nelson Mandela de Libreville.

 
 

L’insécurité à Libreville vue par ses habitants

L’insécurité à Libreville vue par ses habitants

La capitale gabonaise est plus que jamais confrontée l’insécurité des personnes et des biens, malgré le gonflement des effectifs enregistrés dans les forces nationales de l’ordre et de la défense. Synthèse d’un micro trottoir réalisé à ce sujet.

 
 

“État de siège” pour les plages de Libreville

“État de siège” pour les plages de Libreville

Face à la persistance de l’insécurité et la récurrence des découvertes macabres sur les différentes plages et le bord de la mer de la capitale gabonaise, les autorités ont décidé de les placer sous haute surveillance des forces de l’ordre. Principalement chaque week-end, jour par excellence des baignades et des randonnées au bord de mer.

 
 

Formation des ONG de Port-Gentil par la Fondation Sylvia Bongo

Formation des ONG de Port-Gentil par la Fondation Sylvia Bongo

En vue d’appuyer les associations et ONG de Port-Gentil dans la gestion des activités et des budgets, le Centre Mbandja de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, en partenariat avec le Centre humanitaire pour la promotion sociale (CHUPS), point focal local, ont organisé un séminaire, du 27 au 29 mars, dans la capitale économique.

 
 

Remise en liberté de 13 étudiants de l’UOB

Remise en liberté de 13 étudiants de l’UOB

Le gouvernement vient de faire le point sur les événements houleux qui ont ébranlé l’Université Omar Bongo (UOB) ces derniers jours. Daté du 28 mars, un communiqué publié à cet effet revient notamment sur le sort des 7 étudiants arrêtés lors de ces manifestations.

 
 

Perspective d’une grève des dockers au port d’Owendo

Perspective d’une grève des dockers au port d’Owendo

Au terme d’une assemblée générale, le 24 mars dernier au port d’Owendo, le syndicat national des dockers (SYNADO) a indiqué que si au 31 mars prochain, le bureau du recrutement n’est pas en place, un préavis de grève sera déposé pour amener les autorités à appliquer le chronogramme convenu.

 
 

L’UOB toujours en crise

L’UOB toujours en crise

Alors que les agents fédérés au sein du Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) ont annoncé la levée de leur mouvement de grève, les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) ont eu de nouvelles altercations avec les forces de l’ordre, ce 26 mars. Les nombreuses arrestations dénoncées par l’opposition et la société civile ne sont pas pour arranger les choses.

 
 

Rencontre avec Philibert Nang, lauréat du Prix Ramanujan 2011 de mathématiques

Rencontre avec Philibert Nang, lauréat du Prix Ramanujan 2011 de mathématiques

Lauréat, le 23 février dernier à l’Institut Tata de Mumbai (Inde), du Prix Ramanujan 2011 de Mathématiques, Philibert Nang, est enfin revenu au Gabon. Premier récipiendaire africain de ce prix, le professeur à l’École normale supérieure de Libreville et chercheur au Laboratoire de recherche en mathématiques de Libreville, est revenu à ses chers enseignements au Gabon. Il répond à quelques questions de Gabonreview.

 
 

La caravane contre le diabète par monts et par vaux

La caravane contre le diabète par monts et par vaux

Démarrée le 24 février dernier par le 6e arrondissement de Libreville, une campagne de dépistage du diabète et de l’hypertension artérielle va voyager à l’intérieur du pays. Plusieurs cas sont à chaque fois détectés.