TATIE

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience, le 24 juillet, le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’ambassadeur Ahmad Allam-Mi. Les préparatifs du prochain sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC étaient au menu de l’entretien.

Le président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba et le secrétaire général de la commission sous régionale, Ahmad Allam-Mi, ont eu le 24 juillet un tête-tête. © Communication présidentielle

 

Le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale(CEEAC), Ali Bongo Ondimba, et le Secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allam-Mi, ont eu un tête-tête le 24 juillet. Le patron de l’institution sous-régionale a fait le point à Ali Bongo sur les préparatifs de la conférence des chefs d’Etat et du gouvernement, prévu le 30 juillet 2020 à Libreville.

Si les articulations phares de cette grand-messe demeurent inconnues pour l’instant, l’enjeu sera de faire le point sur la réforme «historique», adoptée en décembre dernier lors d’un sommet extraordinaire organisé à Libreville, qui modifie sensiblement l’architecture institutionnelle de la CEEAC.

«Face à des défis majeurs et inédits, comme la riposte sanitaire contre le Covid-19, ainsi que la relance économique et la redynamisation de la croissance afin de stimuler l’emploi, une réponse collective forte, en particulier au niveau de la sous-région(…), est nécessaire. C’est pourquoi la réforme historique des institutions de la CEEAC, adoptée en décembre dernier à Libreville, est indispensable. Elle permettra une meilleure coordination entre les Etats membres dans le déploiement de certaines politiques publiques, et donc une plus grande efficacité et davantage de solidarité», a déclaré Ali Bongo. Le président gabonais assure qu’il est de son devoir, en qualité de président en exercice de la CEEAC, de «tout faire pour assurer la mise en œuvre effective et à bon rythme de cette réforme dont les grands bénéficiaires seront les peuples d’Afrique centrale».

Autre enjeu du sommet du 30 juillet, la mise en place de la Commission, instituée pour rendre plus dynamique l’organisation sous-régionale, en lieu et place du Secrétariat général. Dans cette nouvelle perspective, six postes seront à pourvoir au sein de cette nouvelle architecture. Les candidatures présélectionnées seront validées lors de ce sommet des chefs d’État et de gouvernement.

 
GR
 

16 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Vous êtes SUR que ce sommet va se dérouler SANS INQUIÉTUDE ? Au Gabon où les gabonais savent que BOA est MORT ? Vous jouez avec les NERFS des gabonais. A Ntare Nzame !! C’est ce qu’on va voir…

  2. Serge Makaya dit :

    Je viens m’adresser à mes frères et soeurs gabonais qui sont au PDG et autres partis satellitaires au PDG. Vous pouvez mettre FIN à la MASCARADE que nous vivons au plus haut sommet de l’état. Nous devons même arrêter Sylvia et Nourredine Bongo-Valentin pour qu’ils soient jugés pour HAUTE TRAHISON.

    Ali Bongo est MORT. Faites TOUT pour arrêter la MASCARADE que nous vivons depuis octobre 2018 SVP. Faites ça pour nos enfants et petits enfants. Accordons à nos enfants la CHANCE de pouvoir grandir dans un pays véritablement libre et démocratique. C’est encore POSSIBLE. Et vous qui êtes dans ce parti politique qu’est le PDG, c’est SURTOUT VOUS qui pouvez mettre FIN à cette mascarade.

    Je vous en supplie, réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard pour notre pays et surtout pour nos enfants et petits enfants.

  3. Serge Makaya dit :

    N’inculquons pas à nos enfants les MENSONGES que nous vivons depuis octobre 2018. Et même je dirai les mensonges que nous fait voir ce régime pourri des Bongo depuis 1967. A Ntare Nzame !!

    Réveillez vous mes frères et soeurs du PDG. Le Gabon va très mal. Mettons FIN à CE régime BONGOISTE qui a détruit notre nation. Nous devenons même des étrangers dans notre propre pays. Akié !! A Ntare Nzame !!

    Nourredine Valentin ou Junior Nsassou Nguessou ne doivent pas devenir président du Gabon. JAMAIS !! N’ACCEPTONS PAS ÇA. A NTARE NZAME !!

  4. SERGE MAKAYA dit :

    JE REFUSE QUE MON PAYS DEVIENNE UNE MONARCHIE. JAMAIS !! A NTARE NZAME !!

    https://blogs.mediapart.fr/celine-alexandre/blog/060120/noureddin-valentin-bongo-president-bis-0

    NOUS SOMMES EN 2020 ET TOUJOURS ESCLAVES DU BONGOISME. NON !!! IL FAUT QUE CELA S’ARRÊTE SVP…

    MES FRÈRES ET SŒURS DU PDG, ARRÊTONS ENSEMBLE CETTE MONARCHIE VOILÉE…

    https://www.courrierinternational.com/article/2009/06/09/le-lourd-heritage-du-roi-bongo

  5. SERGE MAKAYA dit :

    La famille Bongo, la famille Valentin, la famille Sassou Nguessou ne mettront JAMAIS en VALEUR notre pays le Gabon. ILS SONT AU POUVOIR POUR LEURS POCHES, PAS POUR LES POCHES DES GABONAIS.

    Au début de l’année 2022, ils vont commencer leur campagne Présidentielle pour 2023 (Junior Sassou et Nourredine Valentin). ILS INJECTERONT DES MILLIARDS DE FRANCS CFA DU CONTRIBUABLE. ET VOUS VOUS METTREZ A COURIR POUR RECEVOIR CES MIETTES D’ARGENT COMME DES CHIENS ERRANTS EZT AFFAMES.

    ET APRES LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE, ILS PLACERONT LEURS PARRAINS (hommes et femmes « de confiances » que j’appelle TRAÎTRES) POUR BIEN PROTÉGER LEURS ACQUIS DU POUVOIR. IL Y AURA MALHEUREUSEMENT ENCORE DES TRAÎTRES PARMI NOUS, GABONAIS (Franck Nguéma, Bylie Bi Nzé et bien d’autres Gabonais…).

    JE VOUS EN SUPPLIE, PEUPLE GABONAIS, CESSONS DE NOUS LAISSER PIÉTINER PAR CES ÉTRANGERS. SYLVIA et NOURREDINE VALENTIN (ils mettent Bongo juste pour nous tromper désormais, car Ali Bongo est bien DCD à Riyad), JUNIOR SASSOU, ces trois VOYOUS sont juste la pour PILLER NOTRE GABON.

    Je vous le répète encore UNE FOIS : n’allez pas à la Présidentielle de 2023 (c’est déjà piégée). La seule façon de SORTIR DE CETTE NOUVELLE MASCARADE ÉLECTORALE DE 2023, c’est de faire de l’élu de 2016 NOTRE PRÉSIDENT DU GABON POUR 7 ANS. AINSI NOUS METTRONT FIN A L’HÉGÉMONIE DES BONGO et VALENTIN et… Sassou (qui commence maintenant à convoiter aussi notre Gabon). A BON ENTENDEUR OU LECTEUR… SALUT !!!

  6. SERGE MAKAYA dit :

    Mes frères et sœurs du PDG (et autres partis satellitaires au PDG), faites, SVP, de ce parti un parti de LIBÉRATION, car nous sommes encore esclaves de la France, des Bongo, du roitelet du Maroc, et maintenant aussi des Valentin et des Sassou du Congo voisin… A Ntare Nzame. C’est INADMISSIBLE cela.

    Le PDG (Parti Démocratique Gabonais) n’a JAMAIS été DÉMOCRATIQUE. Et ça, vous le savez très bien. Faisons désormais de ce parti politique un VRAI PARTI DE LIBÉRATION TOTALE DU GABON. Qu’il s’appelle DÉSORMAIS PDG ( Parti de Délivrance ou de Décolonisation du Gabon)… Juste enlever Démocratique pour laisser Délivrance OU décolonisation à la place.

    VIVE LE GABON LIBRE. VIVE JEAN PING, PRÉSIDENT ÉLU DU GABON.

  7. Ulys dit :

    En résumé, voici ce que veut dire Mr Serge MAKAYA: On ne met pas du VIN NOUVEAU (un nouveau gouvernement) dans une vielle OUTRE (régime dictatorial des Bongo-Valentin).

    A beau changer le VIN, même du très bon VIN (même les hommes et les femmes les plus instruits du Gabon au gouvernement), il ne tiendra jamais dans une vieille OUTRE (régime corrompu dès Bongo-Valentin).

    VOILÀ POURQUOI RIEN NE MARCHE AU GABON DEPUIS OMAR BONGO. A VIN NOUVEAU, OUTRE NEUVE. CE N’EST POURTANT PAS SI FACILE À COMPRENDRE. DONC, IL NE NOUS RESTE PLUS QU’A CHANGER L’OUTRE ( Les Bongo-Valentin, ou même Sassou)… A bon entendeur…

    • Ulys dit :

      Juste oublié de faire savoir que ma PARABOLE est biblique. Pour ceux qui connaissent…

    • Fille dit :

      Tout à fait, mais pourquoi ne pas utiliser un symbole fort pour les gabonais afin que cela leur parle mieux ? Le vin ? qui en produit dans nos villages ? Parlez du Moutoukou, du Malamba ou du Mengorokom. Quant à vos références bibliques, l’interprétation par chacun de nous est forcément fausse car cela nous vient d’ailleurs et n’est pas universel. Restons un peu nous-même (fondamentalement) pour mieux Etre. Quant à Makaya, il radote, fleurtant avec des demi-vérités. Un grand comme lui, ancien du B2 au lieu de passer son temps à vociférer ici, il aurait fait ce qu’un Homme avec des c… est en devoir de faire pour sortir son pays de la situation qu’il nous dit connaître si bien. Je n’ai rien contre Makaya, mais tout de même il entretient la confusion. C’est bon, les oreilles ont entendu, les yeux attendent de voir. Pauvre Gabon, plutôt pauvres de nous. Prenez soin de vous.

  8. Bernadette dit :

    Pour les Bongo – Valentin – Sassou (même saleté), le Gabon est devenu leur aire de JEUX. Eh bien, nous leur disons NON. Qu’ils aillent jouer au Nigeria, en France, au Maroc ou au Congo Brazzaville.

  9. Celestin dit :

    Il a du mal à sortir. Par contre, il reçoit. Étonnant. Autre chose: il est toujours muet. Pas d’interview, pas de sortie pour prendre un bain de foule. Pas d’intervention au sujet de la dépénalisation de l’homosexualité, rien surle code pénal traficote par son épouse et son fils adoptif.

    Ce qui est certain, c’est que tant que le peuple gabonais ne réagit pas par rapport à cette situation, KA France est contente, le roi du Maroc aussi. Triste Gabon !!

    • Ernest dit :

      J’ajouterai qu’il n’a toujours rien dit au sujet du député français Fuchs qui a fait savoir qu’il est HS. Si cette France ne voulait plus de lui, elle aurait déjà annoncée don décès.

      Seulement voilà, cette France soutien la française Sylvia Bongo.

  10. Serge Makaya dit :

    Il est vrai sue mes POSTS n’ont absolument rien à voir avec le thème proposé, c’est parce que je n’ai plus accès à Facebook ou Twitter ou Instagram et autres réseaux sociaux que je viens souvent à gabonreview déposer mes commentaires.

    Merci infiniment à gabonreview pour votre gentillesse. Vous êtes un bon site d’information. Je voulais faire de même avec INFO241, mais ils n’ont pas comme vous la possibilité qu’on puisse écrire sans être inquiété par le système pourri des Bongo.

    Je termine en écrivant ceci: essayez d’imaginer ce qu’on aurait pu faire avec l’argent volé par les Bongo et Valentin. Mais aussi l’argent volé par les hommes politiques gabonais et étrangers comme les Accrombessi et autres. Que de milliards d’euros détournés par tous ces VOYOUS qui auraient fait de notre pays véritablement LA PERLE DE L’AFRIQUE.

    Bon dimanche !!

Poster un commentaire