GR

En déplacement dans la zone Cemac, les ressortissants des six pays de cet espace communautaire pourront, à partir du 1er janvier 2021, avoir accès au service mobile (appel, SMS, Internet) sans frais supplémentaires et en utilisant leurs numéros de téléphone habituels.

La Cemac s’achemine vers la suppression du roaming. © D.R.

 

Les États membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) envisagent la suppression des frais de roaming dans la zone dès le second semestre 2020. Cette décision sur le surcout sera effective, après adoption du Règlement communautaire relatif à l’itinérance et aux tarifs en zone Cemac par les ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC).

Les ressortissants des six pays de cette communauté pourront accéder au service mobile (appels, SMS, Internet) sans frais supplémentaires,  en utilisant leurs numéros de téléphone habituels. Cette suppression des frais d’itinérance (roaming) des communications électroniques est contenue dans le projet de règlement communautaire examiné et validé le 28 février dernier à Douala, au Cameroun.

Outre le projet d’adoption, les pays de la Cemac à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la RCA et la Guinée équatoriale devront également achever, au plus tard le 31 décembre 2020, la signature des protocoles d’accords bilatéraux, procéder à la suppression de toutes les surtaxes sur le trafic téléphonique intercommunautaire.

«La suppression des frais de roaming dans l’espace communautaire permettra non seulement de baisser les coûts de communication, mais participera aussi à booster un écosystème numérique régional qui permettra aux startups de la sous-région de tirer le meilleur profit de cette réforme», a déclaré le ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun, Libom Li Likeng.

C’est un premier pas vers l’intégration visant à mettre en place un réseau unique de télécommunications pour réduire les coûts de communication dans la sous-région, a-t-il assuré.

Partie intégrante du programme économique régional (PER) de la Cemac 2017-2025, la suppression du coût des services d’itinérance dans la zone Cemac avait été décidée à la deuxième session extraordinaire du comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières (PREF-Cemac), le 3 octobre 2019.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. PCE dit :

    Très intéressant, merci pour le partage.

Poster un commentaire