mdas

Pour le début des épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP), les candidats ont reçu la visite du ministre de l’Éducation nationale, le24 mai à Libreville. Camélia Ntoutoume Leclercq est allée s’assurer du bon déroulement des examens.

La ministre de l’Education s’est rendue dans les différents centres d’examen du CEP, le 25 mai, pour constater le bon déroulement des épreuves écrites. © D.R.

 

Les épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP), session 2021-2022, ont débuté, ce 24 mai, sur toute l’étendue du territoire dans les différents centres d’examen. Occasion pour le ministre de l’Éducation nationale et sa déléguée de faire le tour des centres pour s’assurer du bon déroulement des compositions.

«Nous avons à cœur de valoriser tous les examens, il n’y a pas de petits examens, nous avons tenu à aller dans les établissements comme Martine Oulabou, Plein Ciel Bissegue, Nzeng-Ayong Lac et maintenant le Cap Estérias pour souhaiter bonne chance aux enfants qui passent le certificat d’études primaires», a déclaré Camélia Ntoutoume Leclercq sur Gabon 1ère.

51 207 candidats sont en lice,  Les membres du gouvernement se sont entretenus avec les responsables des centres d’examens et ont tenu à rencontrer les candidats présentant un handicap. «Nous sommes pour une éducation inclusive comme nous le recommande le Chef de l’État qui fait de l’éducation l’une des priorités de son plan d’action. Donc, vous avez pu voir avec nous, parfois découvrir avec émotion, ces enfants qui vivent avec une déficience et qui sont des exemples de courage, de détermination», s’est enthousiasmé le membre du gouvernement.

«Et au niveau de l’Education nationale, nous faisons tout pour les accompagner, et dans les prochains jours nous allons travailler à une politique beaucoup plus globale pour intégrer ces enfants-là qui sont des enfants à part entière, qui sont dotés aussi d’intelligence et qui ont besoin d’un peu plus d’attention», a conclu Camélia Ntoutoume.

Auteur : Marie Liliane Obouka (Stagiaire)

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire